Afghan Whigs, le beau retour

Les trouvailles de Pascal Bertin Lundi 14 avril 2014

Réécoute
Afghan Whigs, le beau retour
Muet depuis 1998, le groupe de Cincinnati mené par Greg Dulli opère son grand et inattendu retour avec un nouvel album sur le label Sub Pop. La magie opère toujours, même sans la guitare de Rick McCollum.

Vous conaissez Saul, l'avocat véreux de la série "Breaking Bad" ? C'est grâce à l'une de ses nouvelles imprudences que les Afghan Whigs ont vu le secret de leur nouvel album éventé en janvier dernier. Enfin lui, pas vraiment, plutôt l'acteur Bob Odenkirk qui joue son rôle et qui n'a pas su tenir sa langue. Il faut dire que la nouvelle valait son pesant de crystal meth : le groupe publie aujoud'hui son nouvel album, "Do to The Beast", son tout premier depuis 1998 et son fameux "1965" (et non l'inverse, 1965 est juste l'année de naissance de Greg Dulli, le leader du groupe).

Le groupe s'est formé en 1986 à Cincinnati dans l'Ohio et a publié 6 albums entre 1988 et 1998, à la fois sur le célèbre label indépendant Sub Pop et sur des majors du disque, avant sa séparation en 2001. Par la suite, Greg Dulli n'est pas resté à se tourner les pouces chez lui. En 2002, il chante sur un morceau du groupe anglais big-beat (on dit comme ça à l'époque) Lo Fidelity All Stars qui lui fait porter un pantalon baggy - qui ne lui ira pas si mal.

Dulli s'implique alors beaucoup plus dans son projet parallèle aux Afghan Whigs, les Twilight Singers, on l'a aussi entendu en 2011 sur deux chansons des Belges de dEUS. Enfin, avec Mark Lanegan, ancien chanteur des Screaming Trees, il monte les Gutter Twins, les "jumeaux du caniveau", qui publient un album magnifique en 2008.

 

En décembre 2011 les Afghan Whigs se reforment pour quelques concerts et terminent leur tournée en 2012 par des concerts avec Usher...

 

 

...où les gars se disent qu'ils ne peuvent vraiment pas se quitter comme ça. Tiens, et si on refaisait un album ? Ils enregistrent dans les studios de Josh Homme avec un ingénieur du son habitué à ses Queens of the Stone Age et voilà la moteur de la machine Afghan Whigs de nouveau pétaradant. Pas moins de trois guitaristes ont cependant été nécessaires pour prendre en studio la place récemment laissée vacante par Rick McCollum et à son jeu de guitare si fort, si personnel. Parmi eux, Mark McGuire, multiinstrumentiste membre du trio ambient-drone Emeralds qui a apporté un touche totalement différente à "Do to The Beast".

Pour voir ce que les Afghan Whigs new-look valent sur scène, il va falloir prendre des billets de train ou d'avion depuis la France. Actuellement en tournée américaine, le groupe passera par l'Europe en juin et juillet, avec entre autres des concerts le 13 juillet à Bruges au Cactus festival, avec Mark Lanegan d'ailleurs, à Amsterdam le lendemain, suivi de gigs à Londres, Manchester et Glasgow dans la foulée. Pour l'instant, aucune date de prévue en France mais peut-être que l'automne nous réservera de belles surprises.

 

Do to The Beast (Sub Pop / PIAS), sortie le 14 avril 2014

 

 

> Suivez Pascal Bertin sur Twitter

Toutes les chroniques Les Trouvailles de Pascal Bertin

Abonnez vous aux podcasts : RSS et iTunes

 

 

Commentaires