Adam Wood, la folk qui envoie du bois

Paye ton Projet Vendredi 25 octobre 2013

Réécoute
Adam Wood, la folk qui envoie du bois
Paye ton projet se penche sur des projets créatifs prometteurs ! Grâce aux plateformes de financement participatif, vous pouvez les soutenir, et on vous dit pourquoi. Aujourd'hui, direction l'Auvergne et la folk bluesy d'Adam Wood qui prépare, bien entouré, son deuxième EP.

Cette semaine, dans notre sélection de projets à soutenir, on vous a rapidement parlé du cas d'Adam Wood, musicien originaire d'Aurillac. Revenons un peu plus en détail sur la proposition de ce songwriter de 23 ans qui n'a visibllement pas séché les cours de Neil Young à l'école, et que vous pouvez soutenir sur Ulule pour l'enregistrement de son deuxième EP, Hang On.

Pour décrire sa musique, Les Inrocks ont parlé de «soul bluesy et rugueuse», quand Rock & Folk y décelait l'héritage d'Alex Chilton, le regretté leader de Big Star. Pour s'en faire une idée, un détour par la dernière piste de son premier EP A Forest behind the Tree s'impose. Une reprise du Brown Sugar des Stones quasi deux fois plus longue que l'original, sans pour autant donner l'impression d'un étirement inutile :

 

Les morceaux originaux du compositeur sont écoutables sur Bandcamp et Deezer, et on peut d'ores et déjà apprécier ci-dessous en acoustique son chouette Albatros Blues capté du côté de Lyon par le site Soul Kichen :

 

Hang On, le deuxième EP du jeune homme, est annoncé pour début 2014 et sera enregistré par une pointure, Denis Clavaizolle, connu pour avoir collaboré avec Bashung mais aussi la fine fleur de la scène auvergnate : Cocoon, Murat, Zak Laughed...Niveau contreparties Ulule, on notera pour les fans hardcore qu'à partir de 500 euros de dons, le sieur se déplacera chez vous pour un concert accoustique. OK, si vous n'avez pas d'amis, ça revient un peu cher, mais ça pourrait justement être l'occasion de vous en faire un paquet.

 

> Toutes les chroniques Paye Ton Projet

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Alexandre Hervaud

Commentaires