A l'expo "Vikings & Panthers", au coeur des bandes des années 80

La Reporterter (2015-2016) Vendredi 17 avril 2015

Réécoute
Dernières diffusions
On a visité l'exposition "Vickings & Panthers"
Du lundi au vendredi à 8h30, retrouvez Merry et son reportage du jour. Aujourd'hui, la Reporterter vous immerge dans les bandes des 80's...

En 1982, le photographe Gilles Elie Cohen rencontre les Vikings, une bande de gamins, sur un terrain vague de la Villette, dans le nord de Paris. C'était une sous-culture rock'n'roll fifties, qui mettait en avant la fête, la danse, les costumes années 50 voyants, et l'amour des belles bagnoles vintage. Leur style, la musique qu'ils écoutaient (le Rock'n'roll des origines, avec de nombreux artistes afro-américains) les opposaient à d'autres clans qui fréquentaient la scène Rock'n'roll: les Teddy Boys et les Rockabilly Rebels.

Gilles Elie Cohen commence à traîner avec la bande jour et nuit et à les suivre dans leurs virées, leurs fêtes, et leurs concerts et commence un travail photographique de fond en s’immergeant dans leur univers.

Il fait également connaissance des Black Panthers, une autre bande composée surtout de jeunes antillais, qui fréquentent le même milieu.

Les Black Panthers, qui eux avaient emprunté leur nom aux activistes américains, peuvent être considérés comme les précurseurs des bandes "antifas" et "chasseurs de skins" qui vont défrayer la chronique à partir de 1985. Leur style sportif et vestimentaire (blousons inspirés de l'US Air Force) sera repris par les Ducky Boys, Red Warriors et autres Black Dragons, qui se donneront pour vocation de combattre et de chasser les skins néo-nazis des rues de Paris.

Ce travail photographique est à retrouver à l' Addict Galerie.


Merry s'est plongée dans l'exposition afin de mieux comprendre cette culture originale.

 

 


 

Crédit photo: visuel exposition

Réécoutez et retrouvez La Reporterter ici

Réécoutez et retrouvez tous les podcast de la Reporterter ici

Réécoutez et retrouvez plus d'infos sur Good Morning Cefran ici

Commentaires