A chacun son plaisir inavouable

Le 7-10 week-end (backup) Dimanche 24 novembre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
A chacun son plaisir inavouable
Le vôtre est peut-être d'écouter la matinale du week-end - quoique, c'est finalement assez avouable. Pour d'autres, ce sera de fantasmer sur d'hypothétiques dirigeants du monde. Pour d'autres encore, il s'agit de Captain Biceps. Rien que ça.

 

Gouvernance. Un bon crû pour la question de StreetPress cette semaine : mais qui dirige vraiment la France ? Il y en a quand même un qui a répondu "l'amour". ENFIN UN ROMANTIQUE SUR CETTE TERRE !

> A lire sur StreetPress

-----

Guilty pleasure. Vous avez forcément une série que vous adorez même si, objectivement, elle est assez pourrie. Pourquoi ? Faites attention, cette chronique peut vous rapprocher très près de Captain Biceps.

> A découvrir : le site de DailyMars.net

-----

Taubira. La garde des Sceaux fait la couv du magazine Elle cette semaine, l'occas' pour Cheek d'interviewer une autre femme politique, Nadège Abomangoli, moins médiatisée, mais qui, elle-aussi, subit le racisme ordinaire au quotidien.

> A lire sur Cheek l'interview de Nadège Abomangoli

 

PS : N'oubliez pas de podcaster nos "cafés avec" des personnalités du monde de la culture, d'Internet ou de la télé, également diffusés dans la matinale du week-end, et tous plus alléchants les uns que les autres, du dessinateur Bastien Vivès à Camille Cottin, la connasse de Canal, en passant par Nans et Mouts, de Nus et culotté. Et cette semaine, c'est le réalisateur de la websérie Le visiteur du futur, François Descraques, qui nous parle jus de chaussettes, attaque de zombies et requins.

Commentaires