3 000 euros la recherche Google

Le 12:30 Jeudi 06 février 2014

Réécoute
Dernières diffusions
3 000 euros la recherche Google
C'est le tarif dont vient d'écoper le blogueur Bluetouff, condamné par la Cour d'appel de Paris. Sympa.

 

L'adjectif "kafkaïen" brûle les doigts lorsqu'on en vient à évoquer les mésaventures juridiques d'Olivier Laurelli alias Bluetouff, journaliste et blogueur chez nos confrères de Reflets. Hier, la cour d'appel de Paris l'a condamné à 3.000 euros d'amende.

Son crime: être tombé, en utilisant les outils de recherche de Mr et Mme ToutLeMonde, sur des documents auxquels il n'était pas censé avoir accès, à savoir des documents de travail de l'Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail.

Sauf que Bluetouff ne les a pas volé, qu'il n'a pas hacké les serveurs de l'Anses. Il est juste tombé dessus, ils n'étaient pas protégés, et il a eu le malheur d'en faire une copie et de les évoquer dans un article.

Résultat, l'Anses lui tombe dessus, porte plainte pour piratage, avant de se rendre compte que la faute vient de chez eux. Ils se retirent donc de la procédure et Bluetouff est relaxé en première instance.

Au moins ça. 

C'est là que ça devient rigolo. Le parquet fait appel, et l'audience qui en suit pourrait entrer au Panthéon de l'humour si les conséquences - une condamnation assortie d'une mention au casier judiciaire du blogueur - n'étaient pas dramatiques.

Le 12:30 lui a passé un petit coup de fil:

 

Depuis, le blogueur a décidé de se pourvoir en cassation, comme l'a annoncé son avocat sur Twitter.

Sinon, aberrations juridiques toujours, nous avons causé de la Turquie qui met des bons gros verrous sur le net local, notre camarade crowdfunder Alexandre Hervaud nous a incité à donner des sous pour le film Lost in Nollywood, et l'incontrôlable Nadia Daam est venue avec tout un tas de bons conseils pour pécho sur le net.

On s'est par ailleurs écouté un petit Smells Like Teen Spirit pour fêter l'accession du morceau à la première place du top des 500 meilleures chansons de tous les temps du NME.

 

Bref, ce fut encore une fois de toute beauté.

 


 

Thomas Rozec

> Réécoutez tous les 12:30

> Suivez l'actualité du 12:30 sur la page Facebook de l'émission

> Abonnez vous au podcast : RSS et iTunes

> Crédit Photo CC FlickR

PaternitéPas d'utilisation commercialePas de modification Certains droits réservés par Ophelia Noor

Commentaires