2048 : le jeu à base de maths qui vous rendra accro

L'actualité numérique Mardi 18 mars 2014

Réécoute
2048 : le jeu à base de maths qui vous rendra accro
Plus addictif encore que Candy Crush mais complètement gratuit et ouvert, ce nouveau petit jeu vous rendra complètement zinzin avec une poignée de chiffres... et du calcul mental ! (Si, si !)

 

En voilà une belle façon -certes involontaire- de célébrer comme il se doit la semaine des mathématiques ! Mis en ligne le 9 mars dernier, un petit programme ludique à l'allure modeste a déjà retourné les cervelles de plusieurs millions d'internautes ! Nom de code ? 2048. Effets secondaires ? Forte addiction susceptible de vous faire voir, partout, tout le temps, des séries de chiffres qu'il s'agit de cogner entre eux.

 

 

"Je suis le pire cauchemar de votre productivité", prévient le jeune créateur du jeu 2048 sur Twitter.

 

2048, un jeu où l'on cogne des chiffres pour obtenir... 2048

Car, aussi bizarre que cela puisse paraître, tel est le principe de ce mini-jeu: des chiffres et du calcul. 2048 se présente en un plateau de 4 cases sur 4. Dans lequel apparaît, un à un, des chiffres à base de deux: 2, 4, 8, 16 etc.

Le principe est de percuter, avec les flèches directionnelles de son clavier, deux chiffres identiques pour les faire fusionner en un seul qui est la somme des deux précédents. Donc deux 2 donnent un 4, deux 4 un 8, et ainsi de suite. Jusqu’au but ultime: le sacro-saint 2048. Le nom du jeu donc, qui ne sort pas de nulle part et qui représente aussi, pour les plus matheux d'entre vous, 2 puissance 11. Donc 2 x 2 x 2x 2… le tout, onze fois !

 

Le but final est donc d'obtenir dans une des cases le fameux nombre 2048. Donc d'avoir deux cases contenant 1024. Le tout sans remplir l'ensemble de la grille, sinon : "game over".

 

 

Dit comme ça, ça peut faire peur: c'est d'ailleurs l'inconvénient des mathématiques, Voldemort des souvenirs de classe, susceptible de susciter la panique dès qu'on en prononce le nom. Sauf qu'en fait, c'est très simple! Vous en redemanderez même, tout comme les «quatre millions de personnes» qui y ont joué ces dix derniers jours, à en croire le créateur de 2048 interrogé par20 Minutes. Une jolie brochette qui cumule pas moins de «32 millions de parties», soit en tout «plus de 521 ans» cumulés (en considérant qu'une partie dure en moyenne 8 minutes), passés à faire glisser des chiffres sur son écran, toujours à en croire le concepteur du jeu. Édifiant.

2048, un jeu gratuit, ouvert... et déjà largement détournés

De quoi vous changer d'un autre petit plaisir vidéoludique, à base de bonbons celui-ci: Candy Crush.

Même si, là encore, il semblerait que les accro soient en fait des matheux qui s'ignorent, puisque jouer aux bonbons pourrait être synonyme de résoudre un problème mathématique complexe.

Ceci dit, le roi des mini-jeux sur mobile ou ordinateur, pour lequel on a eu l'occasion de confesser notre addiction, se distingue de 2048 par son énorme succès commercial: c'est un panzer du secteur. Certains estiment qu'il pèserait 7 milliards de dollars en Bourse !

>> Lire: «Candy Crush m'a rendue folle»

Avec 2048, on change complètement de sphère et cette histoire dans l'histoire est extraordinaire. Déjà, le jeu est complètement gratuit.

Quant à sa son créateur, Gabriele Cirulli, il s'agit d'un jeune Italien de 19 ans à peine, simplement désireux de créer un jeu à sa sauce, à partir d'autres qui lui plaisaient et qu'il cite d'ailleurs sur son site: «1024 by Veewo Studio» ou «Threes by Asher Vollmer.»

Mieux que ça, il a mis le bout de code qui fait tourner 2048 en libre accès sur une plateforme très connue des développeurs, GitHub.

Concrètement, ça signifie que n’importe qui peut s’en emparer pour en faire à peu près ce qu’il veut. Et forcément, les versions détournées ne se sont pas faites attendre sur Internet: un 2048 qui tourne tout seul, un 2048 mode très facile qui permet de gagner en un mouvement, un 2048 où il faut simplement obtenir... 4 -autant dire que ça simplifie les choses.

Doge2048: ça fait tout de suite moins peur que des chiffres. Quoique.

Il y a aussi l'excellent et très branché culture web «Doge2048», reprenant ce phénomène Internet à base d’un chien dont la gueule apparaît entourée de mots débiles en Comic Sans Ms -la police rigolote dont l'usage au premier degré est fortement déconseillé. Une bonne version donc si vraiment, vraiment, vous êtes allergique aux maths.

Mais promis, la version originale de 2048 devrait vous réconcilier avec les chiffres. Il est aussi une preuve, une fois encore, de la vivacité des esprits sur Internet et de l’intérêt du partage, de l’ouverture et du brainstorming collectif pour l’humanité. Même si, c’est vrai, tout cela lui coûte une certaine productivité...

Andréa Fradin

--
SON

Générique Des Chiffres et des Lettres, version années 1980. Tu-lum-tu-tum-tum-tu-lum-tu-tu... Voilà, vous l'avez en tête pour trois mois!


 

> Toutes les chroniques "L'actualité numérique"

> Abonnez-vous aux podcasts : RSS et iTunes

 

Commentaires