2020 , les clubs les plus friqués lancent leur coupe d'Europe de foot

Mouv' Futur (2015-2016) Jeudi 16 avril 2015

Réécoute
2020, les clubs les plus friqués lancent leur coupe d'Europe de foot
Chaque soir, la rédaction de Mouv' vous emmène en 2020. Un futur proche, qui fait un peu flipper ou qui donne carrément envie de se projeter. Et si les millionnaires du foot se regroupaient pour lancer un nouveau tournoi européen, rien qu'à eux ?

Le 19 février 2015, l'En Avant de Guingamp recevait le Dynamo Kiev à la maison, dans un stade de Roudourou plein à craquer. C'est la première fois de l'histoire qu'un club de football breton atteignait les phases finales d'une compétition européenne (l'Europa League). Et quel club ! Encore en Championnat National quatre ans plus tôt, l'EAG s'est redressé à une vitesse spectaculaire. Deuxième plus petit budget de l'élite, Guingamp compte plus d'abonnés que d'habitants.

 

Gaël Arcuset, rédacteur en chef de L'Echo de l'Armor et de l'Argoat, l'hebdomadaire du coin, se rappelle:

On a mérité cette place en coupe d'Europe (...) Ça a créé énormément d'émulation dans la ville et dans les Côtes d'Armor en général.


 

Si l'aventure s'est arrêtée avec ces seizièmes de finale, au moins elle a fait vibrer les supporters. Aux États-Unis, rien de tout ça n'aurait pu se produire.

La NBA de basket, comme la NHL pour le hockey ou la MLB pour le baseball, sont des ligues fermées: les clubs qui y participent sont presque toujours les mêmes parce qu'ils payent leurs places dans la compétition. Pas de méritocratie comme en Europe, avec des rétrogradations et des montées à chaque fin de saison. Et si on les copiait ? L'idée n'est pas si folle : elle a d'ailleurs déjà été envisagée.

 


L'OM remporte la Coupe d'Europe par ina

Christophe Bouchet se souvient bien de cet épisode puisqu'il était à l'époque président de l'Olympique de Marseille:

Au début des années 2000, une boîte italienne de marketing avait mis en place une stratégie pour réunir les plus grands clubs européens dans une compétition privée.(...)C'était imaginé comme un regroupement de clubs de légende, parce qu'ils étaient tous sensés avoir gagné la coupe des clubs champions.


 

Ça s'est transformé en lobby (l'ECA, 214 membres) qui, s'il fait toujours pression sur l'UEFA, a temporairement abandonné l'idée de ce tournoi. S'il revenait sur le tapis, il se monterait inévitablement avec le PSG, plus gros budget français actuel. Les investisseurs qataris y verraient une nouvelle vitrine pour briller. Mais les supporters, eux, sont divisés.

 

Amar Bennacer, avec ses 22 années d'abonnement au Parc des Princes, ne veut pas d'un tel circuit fermé. Il veut du mouvement, pas un petit entre-soi figé.

Déjà, cette année, quand les tirages au sort de la Ligue des Champions ont désigné PSG-Barcelone, ça m'a saoulé ! C'est la troisième fois d'affilée en trois ans ! Il n'y a plus l'engouement de la découverte."


 

Guingamp n'aurait même pas ce problème, dixit Gaël Arcuset :

"L'En Avant est un club particulier avec quatre-vingt-cinq actionnaires et un budget réduit. Participer me paraîtrait très compliqué."


 

L'idée pourrait pourtant ressurgir : elle était encore évoquée par les instances du basket européen à l'automne dernier.


Reportage : Augustin Arrivé

Photo de couverture : Cc FlickR Dirk Vorderstrabe

Retrouvez le Mouv'2020 ici

 

Commentaires