2020, la fin de l'EURO

le Reportage de la Rédaction Mardi 17 mars 2015

Réécoute
Dernières diffusions
2020, la fin de l'EURO
Le débat est tabou aujourd'hui en France. Pourtant selon une étude Ipsos, plus d'un tiers des citoyens disent vouloir sortir de l'Euro. Cécile de Kervasdoué imagine ce que pourrait donner une France sans euro en 2020.

Avec la crise, le débat sur l'Euro s'est enflammé dans de nombreux pays européens: la Grèce, l'Italie, l'Espagne, le Portugal et même l'Allemagne où le parti anti-euro prend de l'ampleur.

A l'inverse, en France, parler de la sortie de l'euro passe pour un gros mot. Pas question de lancer la discussion ni pour les politiques ni pour les citoyens.

Pourtant de nombreux économistes réfléchissent à cette question depuis la mise en circulation de la monnaie unique en janvier 2002.


Le Franc ? Non pas forcément !

On associe trop souvent la sortie de l'Euro avec le retour au Franc et donc avec le Front National et autres partis souverainistes ou nationalistes. Mais il y a d’autres solutions qui ne sont pas forcément anti-européennes:

  • Le retour à une monnaie commune: des euro-francs, des euro-marks, des euro-lires, des euro-pesetas...etc... Le plus: l'euro existe toujours pour les échanges internationaux ce qui permet de continuer le travail de solidarité européenne. le moins: les danger de la spéculation sur les dettes des anciens membres de l'eurozone.

 

  • La division de l'euro avec un euro fort pour les pays du nord et un euro faible pour les pays du sud. Le plus: permet d'utiliser la monnaie en fonction de la santé économique de chaque pays. Le moins: la fin de la solidarité européenne.

 


Image : couverture du livre Casser l'euro pour sauver l'europe

 

Commentaires