2020, la fac pour tous sans le bac

Mouv' Futur (2015-2016) Mardi 02 juin 2015

Réécoute
2020, la fac pour tous sans le bac
Chaque soir, la rédaction de Mouv' vous emmène en 2020. Un futur proche, qui fait un peu flipper ou qui donne carrément envie de se projeter. A deux semaines du baccalauréat, on imagine un accès pour tous à l'université, bachelier ou non.

Quatrième épisode de notre série d'anticipation sur la suppression du baccalauréat. Aujourd'hui, rendez-vous est pris avec Maximilien Cazayous, responsable de la vie universitaire à Paris-VII Diderot.

C'est lui qui, en 2019, a dû gérer la décision du gouvernement de remplacer le baccalauréat par un contrôle continu en fin de terminale. La mesure a généré un afflux nouveau d'étudiants sur les bancs de ses amphis.

 

Maximilien Cazayous, responsable de la vie universitaire à Paris 7 Diderot © Augustin Arrivé

 

Leur niveau, forcément hétérogène, est devenu un problème autant qu'une opportunité. Pour déceler les lacunes, chaque université a dû mettre en place son propre examen. Pour Paris Diderot, il ne s'agissait pas d'écrêmer les listes d'inscrits mais bien d'aider les élèves présentant des difficultés.

L'université a mis en place des cours de soutien pour remettre chacun à niveau. Mais à vrai dire, la situation est loin d'avoir été dramatique. En finir avec le stress de l'examen final a permis d'augmenter le niveau des lycéens.

Ce qu'on constate, c'est que le socle des connaissances à la sortie du lycée est désormais bien plus large.


 

Il assure que désormais ses UFR mettent en valeur les parcours de chacun, "les motivations pour réussir". D'autres établissements ne sont pas si humanistes, et valorisent les élèves sortant de lycées les mieux cotés.

 

Et retrouvez les précédents épisodes de notre série "Le bac est supprimé" :

  • Comment recruter dans les entreprises sans vérifier le niveau bac ?

 

Aleck Hirdjee, directeur de l'agence AES intérim à Fontenay sous Bois © Augustin Arrivé

 

  • Comment continuer à mobiliser les élèves de Terminale ? Les tentatives d'adaptation d'un professeur.

 

Wilfrid Blasquez, prof de français et d'histoire géo en lycée pro © Augustin Arrivé

 

  • Contre le stress des examens, le contrôle continu est-il une solution miracle ? Témoignage de lycéenne.

 

Amayel (à droite) et ses amies, héroïnes du premier épisode de notre feuilleton © Augustin Arrivé

 

 


 

Reportage : Augustin Arrivé

Photo de couverture : Cc FlickR Manuel

 

Commentaires