2020 : et si le 93 devenait le nouvel eldorado ?

Mouv' Futur (2015-2016) Jeudi 28 mai 2015

Réécoute
2020 : et si le 93 devenait le nouvel eldorado ?
Dangereuse, pauvre, triste, mal desservie …. C'est comme ca aujourd'hui qu'on parle de la banlieue et ca ne donne pas envie d'y habiter. Pourtant il se passe des choses de l'autre côté du périph. Zoom sur la Seine St Denis. Le département est en train de changer : "Et si en 2020, c’était « the place to be ? »

Dans 5 ans, la Seine St Denis pourrait devenir un des territoire les plus dynamiques du pays. On y construit des logements : 8000 en 2020, 12 000 d'ici 2030. D’autres sont prévus dans la loi du Grand Paris : 70 000 par an en Ile-de-France jusqu’en 2025.

Un projet de "Central Park" à la française prévoit d’en construire 24 000 autour et dans le parc de la Courneuve. Les promoteurs investissent aussi dans de nombreux programmes immobiliers.

Charlotte a 28 ans. Avec son mari, cette jeune parisienne sans enfant vient d’acheter un appartement à Pantin dans la zone de " NewPort" : 600 logements de standing, des restaurants, des entreprises, et un port de plaisance face aux berges du canal de l’Ourcq. C'est pour elle, un bon investissement pour le futur :

La proximitée du canal, être proche du métro, je sais qu'il y a un projet de galerie commerciale sur l'avenue Jean Lolive, dans le programme d'aménagement où l'on sera il y a la création d'une école. L'idée c'est donc de s'installer à long terme. J'ai hâte d'être pantinoise ! 


 

La Seine-Saint-Denis : 1er département français pour la création d'entreprise

Le territoire est en pleine mutation. Le New York Times dit même que Pantin est le nouveau "Brooklyn" avec l’arrivée d’Hermès, de Chanel et de nombreuses galeries d'art. La SNCF s’est installée à St Denis. Veolia à la Porte d'Aubervilliers. La plaine est le 3ème quartier d'affaires francilien.

Les atouts du département : un foncier encore abordable, la proximité des aéroports, des transports en communs et ça le sera encore plus avec le Grand Paris.

La future gare Saint-Denis Pleyel sera opérationnelle en 2023 et la construction de 195 000 mètres carrés de bureaux est aussi prévue.

Mohand Bencherif a 27 ans. C’est l'un des deux fondateurs de N-SENS une société de développement web installée depuis 1 an et demi dans une pépinière d'entreprise à la Courneuve. Il a grandit dans le 93 et s’il a choisit de venir travailler ici, c'est aussi par stratégie :

On s'est dit que comme il y avait des entreprises qui s'installaient dans le 93 autant faire comme eux et essayer d'en faire nos clients. Aujourd'hui on est à 5 minutes à pied de ces grosses boîtes. Dans 5 ans, j'essaierai de me rapprocher. L'idéal : être juste en face.  


 

Mais ces entreprises qui s'installent arrivent souvent avec leurs salariés. Les habitants de Seine St Denis moins qualifiés ne profitent donc pas des opportunités d'emplois. Alors dans le département le plus jeune d'Ile de France et le plus touché par le chômage, on investit aussi dans l'éducation.

Le plan Ambition collèges 2020 : c'est 610 millions d'euros pour rénover, construire 90 établissements et aussi un plan numérique. Le futur campus Condorcet à Aubervilliers sera achevé en 2018. Ce sera l'un des 5 pôles mondiaux dans le domaine des sciences humaines et sociales. Pour Philippe Estèbe, géographe, les jeunes veulent aussi profiter de ce boom économique :

Quand on regarde les moins de 25 ans, on est en train d'arriver à peu près au même niveau de diplôme que le reste de l'Ile- de -France. On assiste à un développement universitaire spectaculaire en Seine-Saint-Denis. C'est en train de devenir un pôle du savoir, de la conaissance et de la recherche !


 

Autre grand projet : si Paris est choisi pour les JO de 2024, la Seine Saint Denis pourrait accueillir le village et la piscine olympique.

 

 

Commentaires