20 000 jours sur terre avec Nick

La Pop au carré Mardi 09 décembre 2014

Réécoute
20 000 jours sur terre
Ils avaient déjà travaillé ensemble sur l'adaptation audio de son roman "La mort de Buny Munro", Nick Cave et les réalisateurs Iain Forsyth et Jane Pollard remettent ça. Ils ont décidé cette fois-ci de réinventer les codes du documentaire musical en imaginant une journée dans la vie du chanteur. 20 000 jours sur Terre, quelque part entre réalité et fiction.

Regarder la télé, manger, dormir, travailler... Des gestes d'une banalité extrême. Sauf quand on s'appelle Nick Cave. C'est le tour de force de ce documentaire, rendre ultra-cool une journée en apparence comme les autres: la 20 000ème journée de la vie du chanteur, filmée ici du réveil à la tombée de la nuit.

Le tournage du documentaire, en vrai, aura duré presque une année. Une idée de Nick Cave qui a co-écrit le scénario et qui avait envie surtout de mettre l'accent sur le processus de création.

 

Nick Cave au travail #lebureaulepluscooldumonde. 

 

Tout démarre donc ici dans son bureau à Brighton. Entouré de montagnes de livres. Et la véritable star du docu, c'est elle, une vielle machine à écrire bleue électrique sur laquelle Nick Cave depuis 30 ans rédige l'intégralité de ses textes.

En voix-off, encore et toujours Nick Cave, dont on suit tous les déplacements, toutes les rencontres avec Warren Ellis, son guitariste des Bad Seeds, Darian Leader, le psy des stars, ou encore Kylie Minogue, avec qui il a enregistré son plus grand tube à ce jour, Where the Wild Roses Grow, en 1996 :

 

 

Le film 20 000 Jours sur Terre (20 000 Days on Earth en V.O) a été réalisé par Iain Forsyth et Jane Pollard, avec qui Nick Cave a déjà travaillé sur l'adaptation audio de son roman, La mort de Buny Munro. Résultat soigné et poétique à l'image du chanteur. Voilà de quoi vous faire une idée.

 

 

Le film sort sur les écrans le 24 décembre.

Avant-première le soir du 9 décembre à la Gaité Lyrique  à Paris.


 

Chaque jour le Mouv' met la Pop au carré, reportages à écouter par ici.

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes.

Commentaires