#17 Vu du point fixe - "Je ferme les yeux, je vois rien, du noir"

Courir la ville Lundi 21 juillet 2014

Réécoute
#17 Vu du point fixe - "Je ferme les yeux, je vois rien, du noir"
L'espace public est à nous, c'est écrit dessus. Faisons-en notre théâtre, le lieu de notre jeu intime, l'endroit où tout est possible et rien n'est prévisible. La surprise est au coin de la rue. Jack Souvant la provoque. Un micro à la main, il court à travers Paris, à la recherche de belles et futiles histoires.

Description depuis un point fixe. On dit ce qu'on voit, et même ici, on dit ce qu'on ressent. Changement de hauteur, par rapport au reste de la série : c'est un enfant qui se prête au jeu. Et il y a comme un écho à un fameux exercice de radio que Georges Perec avait imaginé, suite à son livre "Tentative d'épuisement d'un lieu parisien", qu'il avait transposé en radio dans son émission "Tentative de description de choses vues au carrefour Mabillon"...

 

 


 

Réalisation avec Nicolas Depas Graf

Photo Megathon Charlie (creative commons)

> Courir la ville, écouter toute la série

> Abonnez-vous à tous les podcasts de la webline, RSS et iTunes

Commentaires