#12 Vu du point fixe - "Ces énormes tuyaux qui sortent de terre, comme deux gros yeux"

Courir la ville Lundi 07 juillet 2014

Réécoute
#12 Vu du point fixe - "Ces énormes tuyaux qui sortent de terre, comme deux gros yeux"
L'espace public est à nous, c'est écrit dessus. Faisons-en notre théâtre, le lieu de notre jeu intime, l'endroit où tout est possible et rien n'est prévisible. La surprise est au coin de la rue. Jack Souvant la provoque. Un micro à la main, il court à travers Paris, à la recherche de belles et futiles histoires.

Dans la série "Courir la ville", on s'arrête.

Jack Souvant élargit sa troupe et fait appel à quelque amis et connaissances pour jouer le jeu du "point fixe". Quelque part dans la ville, un lieu est désigné. Le ou la volontaire doit s'y fixer. Contrainte indéboulonnable : ne plus bouger. Puis sortir le micro et décrire tout ce qui se passe. Tout est faussement banal, on entre dans une poésie très personnelle, basée sur une chose accessible à chacun : le paysage et les gens dedans.

Deuxième exercice : toujours sur le parvis du Centre Pompidou, autre voix, autres yeux, autres oreilles.

 

 

 


Réalisation avec Nicolas Depas Graf

Photo Tommaso Bertotti (creative commons)

> Courir la ville, écouter toute la série

> Abonnez-vous à tous les podcasts de la webline, RSS et iTunes

Commentaires