Réveille le punk !

/ le 26 juin 2014
Réveille le punk !
Le walk-movie "Punk Me" produit par Le Mouv' se dévoile enfin. Faites le test et découvrez quel punk est en vous !

 

Découvrez sur punk.lemouv.fr, un film interactif qui dévoile votre profil punk, en dix questions existentielles.

 

 

Les bonus livrent toutes les références: livres, films, articles et archives audio en intégralité.

Des plans Punk

Le site très arty dArts Factory, la galerie au carrefour du dessin contemporain, de l'illustration et de la bande dessinée fondée en 1996 par Effi Mild et Laurent Zorzin. Blanquet, Thierry Guitard, Isabelle Boinot, Pierre La Police, Tom de Pékin, Jean Lecointre, Anne Van Der Linden, Mïrka Lugosi, Guillaume Dégé, Killoffer, Jochen Gerner, Blex Bolex, Willem, Kiki & Loulou Picasso, Placid & Muzo, Daniel Johnston… Ils sont tous là, ou presque.

Le site du label Born Bad Records avec lequel nous avons monté la bande originale de Punk Me. On y retrouve tous les artistes signés, tous les disques publiés, avec la possibilité de les écouter en streamming. Point d’attitude passéiste, pas plus de branchitude, juste un regard moderne sur la scène made in France actuelle et passée. 

L’éphéméride gentiment décalé de Terreur Graphique, ponctué de vannes trash ou de blagues potaches.

Cette vieille adresse reste un bon plan pour tout connaître de la scène no wave du New York de la fin des années 1970. DNA, James White, les Contortions, The Static, Material…

Punk 77, un état des lieux plus que complet du no future en 1977 outre-Manche. Interviews d’époque, clubs historiques, groupes éphémères… Tout y est, jusque dans la présentation, qui reprend l’esthétique fanzine d’alors.

Une plate-forme ancienne, mais toujours d’actualité, dédiée au punk, dans tous ses ébats (films, livres, disques…) et dans tous ses Etats (France, USA…), avec notamment un focus détaillé sur l’agitation rock qui bouscula la ville de Detroit… MC5, Death. De quoi revivre l’histoire.

L’esprit punk existe encore, j’ai pogoté avec lui, ce long article interroge avec humour ce que veut dire être punk en 2014.

Un joli montage vidéo dédié au cultissime magazine Façade.

Alain Pacadis dans Apostrophe. Chic, choc et provoc.

Le roi du punk niçois découvre le grand Londres des années colorées. Décalé et drôle.

Los Punks, vus par la télé espagnole en 1978… Un intéressant document de trente minutes, qui n’est pas sans rapport avec ce qui va bientôt se passer : la movida, qui va révolutionner de fond en comble les moeurs d’une société sclérosée. 

Quelques livres :

Please Kill Me : L'histoire non censurée du punk racontée par ses acteurs (Ed. Allia)
« Ptain Dee Dee Ramones il était fort, il se faisait payer pour se faire sucer »… C’est le genre d’anecdotes que l’on découvre dans ce livre référence qui dresse entre les lignes un bon panorama du punk de la fin des sixties aux eighties.

Un jeune homme chic d’Alain Pacadis (Ed. Denoël X-Treme)
Journal de bord de l’ultra dandy, au cœur des événements de 1977. Concerts arrosés et défilés mondains, le chroniqueur vibre au cœur d’un mouvement  éructif qu’il sait condamné à disparaître… Comme lui. Pourtant, un siècle plus tard, il reste de fantastiques fulgurances. Génial.

Human punk de John King (Ed. de l’Olivier)
Natif de la banlieue londonienne, fan de foot, l'écrivain anglais à la plume aiguisée propose un conte post-moderne : de 1977, quand tout a commencé, jursqu’au changement de siècle, lorsque ce livre fut publié. On suit le destin de quatre ado pour pointer l’Angleterre des bas-fonds, entre bastons et bitures… No way ! no fun !? no future ?

Europunk, la culture visuelle punk
1976, Par Eric de Chassey (Ed. Drago)

Par son format et la somme des documents convoqués, le catalogue de l'exposition Europunk qui s’est tenue à la Cité de la Musique fin 2013 constitue une bonne introduction pour comprendre la création multi-forme d’un mouvement, trop souvent réduit à la musique.

Punk 45 The Singles Cover Art Punk 1976-1980, par Jon Savage et Stuart Baker (Ed. Soul Jazz Books)
Deux faces, un format court, un coup de poing immédiat, voilà ce qu’était le 7 inch en anglais, en fait son diamètre de 7 pouces. Et la pochette où le glisser devait donc faire un carré de 7 sur 7. Il était écrit, comme le note si bien le totémique Jon Savage, que cette révolution exploserait en 1977. On retrouve ces noms devenus monuments esthétiques, mais aussi des dizaines d’autres qui ont participé à cette éruption créative, dans ce remarquable ouvrage.

Révolutions du Net, ces anonymes qui changent le monde par Ariel Kyrou (Ed. Inculte Essais)
Egalement auteur de Google God qui pointe les dérives orweliennes du géant de l’Internet, l’auteur traque et interroge les flibustiers et autres pirates du grand réseau, héritiers de la contre-culture et porteur des virus du grand détournement. Est-ce là l’horizon d’un nouveau monde libre ? « Cours, Avatar, le vieux monde est derrière toi ! »

La punkitude sous pellicule

Albert Dupontel / Bernie

 

Benoît Poelvoorde / C’est arrivé près de chez vous

 

Gustav Kervern / Mamouth

 

Eraserhead, David Lynch

 

Notre pain quotidien


Bad Taste de Peter Jackson

 

Who I Am and What I Want, David Shrigley

 

Reflections, Jerzy Kucia



La dialectique peut-elle casser des briques ?

 

Bill Plympton

 

Mozinor, Guetta

 

Les archives de Radio France

Punk : C'était comment déjà ? - Archive de l'émission Nuits magnétiques. France Culture - 1979

 

After quoi ? After Punk. Archive de l'émission Nuits magnétiques. Frane Culture - 1979

 

Nina "aha" Hagen Radio - Atelier de création radiophonique  France Culture - 1985
Très beau portrait grand format de Nina Hagen, et donc de Berlin Est. 1974/1985

 

Les Punks : un éclair de colère - Archive de l'émission La Fabrique de l'histoire. France Culture - 2002.

 

 Archive de l'émission "Surpris par la Nuit" par Alain Pacadis. France Culture - 2003

Lecture
 
 

 

Enfin, jetez une oreille sur la collection de playlist punk (post-indus, riot grrl, synthétique, asphalt jungle, etc..) contocée sur rf8.fr

 

 

 

 

/ le 26 juin 2014

Commentaires