Youtube Music Awards, trophées de la viralité

Par Augustin Arrivé / le 04 novembre 2013
Youtube Music Awards, trophées de la viralité
Le principal site de partage de vidéos, propriété de Google, a maintenant sa cérémonie de remise de prix. Elle récompense les vidéos les plus regardées, pas forcément les plus réussies. Les internautes départageaient hier les nommés.

 

Une cérémonie de trophées musicaux, ça manquait. Entre le Mercury Prize mercredi dernier et les MTV European Music Awards lundi prochain, on a eu la nuit dernière notre petit shoot de strass, de champagne et de discours de remerciements convenus. La première édition des Youtube Music Awards récompensaient les vidéos les plus regardées sur le site internet éponyme. Des scores les plus élevés découlait une liste de nommés dans chaque catégorie, liste soumise ces deux dernières semaines au vote des internautes.

 

Un mode de désignation inhabituel qui nous amène à un palmarès tout aussi inhabituel. Si Eminem s'en tire avec le prix du meilleur artiste de l'année, Lindsey Stirling, beaucoup moins connue, figure également parmi les lauréats. Cette violoniste hip-hop passée par la télé-réalité se retrouve dans la catégorie "meilleure reprise de l'année" pour son interprétation d'un titre du groupe Imagine Dragons, Radioactive, qui a servi pour plusieurs spots publicitaires.

 

Radioactive, par Lindsey Stirling et Pentatonix © Lindseystomp, 2013

 

Et connaissez-vous Girls Generation ? Non ? Alors demandez à votre petite soeur. Représentants du discutable phénomène K-pop, leur tube I Got A Boy a été visionné des dizaines de millions de fois sur la plate-forme. Visuellement, c'est pourtant très chargé. "Oh mon dieu !", s'est exclamé la chanteuse Taeyeon en montant sur scène pour recevoir son prix. "Youtube est mon meilleur ami ! C'est votre meilleur ami aussi ?" Euh... non.

 

Remise du prix de la meilleure vidéo au groupe Girls' Generation, dimanche à New York © Youtube, 2013

 

Macklemore et Ryan Lewis, eux aussi, ont eu droit à leur presse-livre (au passage, ils auraient pu faire un énorme sur le design du trophée : le Youtube Music Award n'est qu'un bout de plastique en forme de bouton de lecture du site). Ils forment à eux deux l'artiste ayant eu la plus grande progression en terme de partages et de vues. Forcément : ils passent régulièrement sur le Mouv'.

 

Can't Hold Us, par Macklemore et Ryan Lewis © Macklemore, 2013

 

On n'a peut-être plus besoin, en revanche, de vous présenter Taylor Swift. Chanteuse, comédienne, ex du Saturday Night Live, elle est estampillée depuis hier "phénomène youtube de l'année", comprenez la chanson ayant généré le plus grand nombre de reprises ou de parodies. Son I Knew You Were Trouble figurait d'ailleurs également dans la catégorie de la meilleure reprise.

 

I Knew You Were Trouble, par Walk Off the Earth © Walk Off the Earth, 2013

 

Dans une catégorie plus vaste, l'artiste Destorm Power a été récompensé pour son morceau See Me Standing, vidéo qui a généré le plus d'interactions (partages, commentaires ou reprises en tout genre). Ca sent un peu le quantitatif à défaut du qualitatif, cette affaire...

 

See Me Standing, Destorm avec Alexandra Govere © Destorm Power, 2013

 

Palmarès étonnant, mais à part ça, on se serait cru dans n'importe quelle cérémonie classique, avec parterre de stars (Lady Gaga au piano, Arcade Fire en live) et humoriste en guise de monsieur Loyal (Jason Schwartzman, en l'occurrence). Du beau monde. Youtube, filiale de Google, a de l'argent. Et peut-être des oreilles : c'est à vous de juger.

 

Par Augustin Arrivé / le 04 novembre 2013

Commentaires