Youssou Ndour, président du Sénégal ?

Par Gaële Joly / le 04 janvier 2012
Youssou Ndour, président du Sénégal ?
C'est l'un des musiciens les plus célèbres de la scène Africaine. Le chanteur sénégalais Youssou Ndour a annoncé, en début de semaine, sa candidature à la Présidentielle du Sénégal, prévue le 26 février.

 

On le compare déjà à Barack Obama. A 52 ans, Youssou Ndour incarne la success story à l’africaine. La star sénégalaise reste un véritable symbole pour la jeune génération.

Issu d'un milieu plutôt modeste, le chanteur du hit planétaire 7 Seconds est devenu un homme d'affaires. Il a créé, à Dakar, un studio et une société de production. C'est aussi un "banquier des pauvres", avec une société de micro-crédit, il anime par ailleurs une fondation caritative et possède un groupe de presse. Tout lui réussi, et peut être maintenant son destin politique.

 

 

Pourquoi Youssou Ndour a-t-il décidé de se lancer en politique ?

C’est un homme qui a toujours lié sa musique à son engagement politique. En 1985, il organisait un concert à Dakar pour la libération de Nelson Mandela. En 2009, il s'engage sur le front social avec ce clip diffusé gratuitement sur Internet, où il dénonce les incessantes coupures d'électricité qui rythment le quotidien des Sénégalais.

 

 

"Le peuple est fatigué d'être dans les ténèbres, ça coupe le matin, ça coupe le soir", chante-t-il en Wolof.

Mais depuis 2010, Youssou Ndour semble croire en son destin politique. Il crée un mouvement citoyen, Fekkee ma ci boolé, ce qui signifie "Je suis là, donc j'en fais partie", en Wolof.

 

 


Il faut dire que le contexte est particulier. Une crise économique, suivi d’une crise politique, avec le refus de voir le président Abdoulaye Wade se représenter, à l'âge de 85 ans. Le vieil homme a tenté de modifier la constitution pour pouvoir briguer un troisième mandat. Résultat, des émeutes éclatent en juin dernier. Le souffle du printemps arabe est descendu jusqu'a Dakar.

Youssou Ndour a su surfer sur ce mouvement des indignés sénégalais, baptisé les Y'en a marre. Finalement sa candidature n'est pas vraiment une surprise. Aujourd'hui il s'affirme comme l'homme de la rupture, malgré son manque d'expérience, il dit qu'il a un vrai projet à apporter au Sénégal

Lecture
 
 

 

Annonce qu'il a faite sur sa chaine de télévision et de radio (RFM et TFM). Avec ses 150 000 fans sur facebook, sa page est, depuis lundi, inondée de commentaires. « Vas y, fonce » disent certains, pour d'autres, « c'est du délire ».

La participation du chanteur à l'élection présidentielle reste toutefois soumise à la validation de sa candidature par le Conseil Constitutionnel. Réponse à la fin du mois, en attendant sur Twitter, les Sénégalais s'amusent déjà en se disant qu'un jour, ils iront voir le Président chanter à Bercy .

 
Le match entre Youssou Ndour et Abdoulaye Wade, par gaele joly

 

Par Gaële Joly / le 04 janvier 2012

Commentaires