Wyclef Jean des Fugees arrêté et menotté par erreur en Californie [vidéo]

/ le 22 mars 2017
Wyclef Jean des Fugees arrêté et menotté par erreur en Californie [vidéo]
Wyclef a été menotté après avoir été confondu avec le suspect d'un vol à main armée.

Le département du shérif de l'armée de l'air a offert une explication pour la détention de Wyclef Jean mardi matin. L'artiste de 47 ans a en réalité été confondu avec le suspect d'un vol à main armée. Il a été menotté de 6 minutes. Ce qui peut paraître une courte durée a sans doute semblé une éternité pour le chanteur qui s'est dit humilié devant ses enfants.

Il a eu le réflexe de demander à ce qu'un proche de filmer la scène. Wyclef a donc partagé la vidéo de son arrestation sur son compte Instagram.

 

La publication est accompagnée du commentaire suivant :

La police m'a demandé de mettre les mains en l'air. Puis on m'a dit de ne pas bouger. J'ai été instantanément menotté avant d'être invité à m'identifier et avant qu'on m'explique pourquoi. Dans le processus, j'ai dit mon nom et leur ai dit qu'ils détenaient la mauvaise personne. Ils ont continué à m'ignorer et j'ai été traité comme un criminel. Je suis sûr qu'aucun père ne veut que ses fils ou filles le voient avec des menottes aux poignets, surtout s'il est innocent. En tant que personne qui a des policiers dans sa famille, j'ai été consterné par le comportement de la police de Los Angeles.


 

Wyclef s'est également exprimé sur Twitter et a annoncé son souhait de porter plainte contre la police de Los Angeles.

"Ils m'ont ignoré et m'ont traité comme un criminel jusqu'à ce que d'autres policiers interviennent pour leur dire qu'ils avaient la mauvaise personne."

 

"LAPD, encore un cas d'identité erronée. Un homme noir avec un bandana commet un vol à une station-service pendant que je travaillais au studio d'enregistrement et c'est moi qui suis menotté?"

 

La police de Los Angeles s'est excusée sur son compte Facebook officiel. Pourtant, le département soutient que, malgré la confusion, Jean était une « détention légale ». Il a été déclaré plus tard que le agents de police "s'excusent platement pour tout inconvénient que cet incident à causé à M. Jean."

Pas sûr que ça suffise pour que Wyclef ne porte pas plainte... Il avait vraiment pas l'air content... Affaire à suivre.

 


Crédit photo : Gilbert Carrasquillo / Getty Images

+ de Wyclef Jean sur Mouv'
+ de The Fugees sur Mouv'

 

/ le 22 mars 2017

Commentaires