Wu-Tang Clan : l'unique exemplaire du dernier album menacé d'être détruit

/ le 29 janvier 2016
Martin Shkreli, l'homme le plus détesté des USA
L'entrepreneur américain Martin Shkreli, connu pour avoir augmenté le prix d'un médicament de plus de 5000%, fait de nouveau parler de lui. Cette fois c'est le groupe mythique du Wu-Tang Clan qui risque d'en faire les frais...

En décembre, "l'homme le plus détesté des Etats-Unis" a acquis pour la modique somme de deux millions de dollars l'unique copie de Once Upon a Time in Shaolin, le dernier album du Wu-Tang Clan. Le contrat entre le groupe et Martin stipulait que ce dernier ne pouvait revendre l'album mais il pouvait le diffuser gratuitement sur internet, ce qu'il n'a évidemment pas fait vu sa générosité légendaire...

Et puis le ton est monté entre les deux parties ce jeudi 29 janvier 2016. Dans une vidéo surréaliste, on voit l'ancien directeur pharmaceutique, un verre à la main, entouré de trois hommes masqués brandissant le précieux coffret qui contient l'album. Il s'adresse directement à Ghostface Killah, l'un des membres du Wu-Tang. Son message est clair : "Je vais t'effacer des livres d'histoire du rap".

 

IL souhaite des excuses écrites  sous peine de détruire le disque, un petit message sympathique qu'il a publié sur son Twitter, précisant qu'il "attendait au moins 500 mots, sans erreur grammaticale"

 

 

Mr Shkreli n'avait vraiment pas apprécié les critiques de Ghostface à son encontre, dans une vidéo sur le site TMZ. Le rappeur lui reprochant ouvertement le fait d'avoir augmenté de façon démésurée le prix de ce médicament contre le virus du SIDA.

On attend avec impatience la réponse du Wu-Tang Clan... 
 


Crédit photo : Capture vidéo
 

+ de Wu-Tang Clan sur Mouv'

 

/ le 29 janvier 2016

Commentaires