Waze, l'application qui localise les policiers

Par Erika / le 27 janvier 2015
Waze, l'application qui localise les policiers
La polémique du moment aux Etats-unis concerne l'application Waze. L'une des ses fonctions permet en effet de localiser en temps réel les officiers de police, ce qui ne ravit pas vraiment les forces de l'ordre/

Après la localisation de radars, c'est au tour de la localisation de policiers d'envahir le marché des applications mobiles pour automobilistes.

Rachetée en 2013 pour la modique somme de 966 millions de dollars par Google, l'application Waze, présente sur 200 pays dont la France, cartonne avec ses 50 millions d'utilisateurs.

 

 

Elle propose, en plus du traditionnel GPS et d'un service gratuit d'informations et d'alertes sur le trafic en temps réel, le fameux pisteur d'officiers de police.

Chacun peut en effet notifier la présence des officiers sur la carte avec la mention "visible" ou "caché".

 


Une option plutôt gênante pour les forces de l'ordre, qui poussent la multinationale à la désactiver. Au cœur de leurs revendications: l'ordre et la sécurité publics bien sûr, mais aussi les droits des consommateurs, le respect de la vie privée, et la sécurité des agents.

Des agents qui se sentent effectivement en danger face à ce pistage, qui facilite les agressions et autres actes criminels à leur encontre.

Reste à savoir si Google, qui se retrouve une nouvelle fois en ligne de mire de la loi et du gouvernement, devra se résoudre à appliquer cette requête.

 

Par Erika / le 27 janvier 2015

Commentaires