Vos pores, j'adore

Par Sébastien Sabiron / le 21 mars 2014
Vos pores, j'adore
C'est le projet hallucinant d'un photographe suisse. Grâce à un bras robotisé, Daniel Boschung prend des clichés ultra détaillés de 900 Mégapixels. Et ses portraits zoomables deviennent des cartographies de visages.

La course aux pixels, on a déjà donné. Un million de plus par an en moyenne, sur les nouvelles gammes d'appareils photos numériques. Les constructeurs vantent des capacités dantesques d'agrandissement numérique, un niveau de détail "exceptionnel".

Daniel Boschung ne joue pas dans la même cour. Ses portaits affichent une définition de 900 Mégapixels. Avantage : on peut zoomer comme des dingues pour découvrir tous les détails des visages. On vous recommande chaudement de tenter l'expérience.

Quelques portraits à explorer en détail / Cliquez sur l'image

Pour parvenir à ce niveau de détails, le photographe utilise un robot industriel, qu'il a adapté lui même. Monté sur le bras robotisé et déclenché à distance sur ordinateur, son boîtier (un Canon 5D Mark II) prend des centaines de photos macro selon un quadrillage précis. Le puzzle (environ 600 clichés) est ensuite assemblé pour donner une sorte de portrait géant.

Daniel Boschung utilise le même procédé (baptisé RoboPhot) pour réaliser des photos d'insectes et des cartographies d’œuvres d'art.

A gauche : La planche d'insectes en plan large / A droite, la même image zoomée au max


Big up aux modèles qui ont posé pour lui, acceptant d'exposer leurs rides, leurs poils et leur intimité dermatologique à nos regards curieux.


Par Sébastien Sabiron / le 21 mars 2014

Commentaires