[VIDEO]: Une séance photo au taser

Par Marie Moglia / le 27 août 2014
[VIDEO]: Une séance photo au taser
Le photographe Patrick Hall a réalisé une vidéo en slow motion d'un shooting particulier, consistant à taser ses modèles pour saisir l'expression des visages au moment du choc de 300 000 volts.

Qui est le plus fou ? Le photographe qui a eu cette idée ou les personnes qui ont accepté de se prêter au jeu ? Voici un shooting qui s'apparente plus ou moins à une petite séance de torture qui se veut bon enfant et positive. Le tout au service de l'art.

 

Alors certes, les images sont très belles, les visages et les expressions intéressantes mais l'expérience est complètement délirante. Dans un article, Patrick Hall explique que l'idée lui est venue il y a plus d'un an mais qu'il repoussait toujours la réalisation:

Despite all the barriers it presented and the countless people who thought I was a sadist, crazy, or just outright irresponsible, I decided to finally stop talking about this idea and actually execute it. 


"Malgré toutes les barrières que ça présentait, et le nombre incalculabe de gens qui pensaient que j'étais sadique, fou ou juste totalement irresponsable, j'ai finalement décidé d'arrêter de parler de cette idée et de la concrétiser."

Il juge le résultat hilarant. Et sans aucun doute, ça l'est - jusqu'à ce que l'on découvre les coulisses de cette séance photo.  


Les modèles étaient donc tasés par leurs proches: une méthode jugée plus humaine et plus rassurante selon Patrick Hall pour qui le confort des sujets est primordial. Même quand l'objectif est de les déranger le plus possible pour en tirer les plus belles photos.

As a portrait photographer, I am always trying to make people feel comfortable in front of my camera so I can capture a real emotion from them.  But what if I was able to make people feel so uncomfortable in front of the camera that I could guarantee an interesting portrait every time?


"En tant que photographe portraitiste, j'essaye toujours de mettre les gens à l'aise devant mon appareil, de sorte à ce que je puisse capturer d'eux de réelles émotions. Mais si je faisais en sorte de les mettre tellement mal à l'aise pour me garantir un portrait intéressant à tous les coups ?"

©Patrick Hall

 


(via FS Stoppers)

 

 

Par Marie Moglia / le 27 août 2014

Commentaires