Vers la route du futur

Par Marie Moglia / le 28 mai 2014
Vers la route du futur
Deux américains ont lancé une campagne de crowdfunding pour promouvoir un prototype de la route de demain.

 

Une route propre, une route intelligente, une route connectée, une route moins chère. Tout cela grâce à une seule technologie fondée sur l'énergie solaire. C'est le rêve d'un couple d'Américains visionnaires et inventifs, Scott et Julie Brusaw. C'est le projet Solar Roadways, qui a bénéficié de l'exposition de cette vidéo :

 

L'idée serait de remplacer les revêtements bitumeux des routes actuelles (mais aussi les parkings, les terrains de jeux, les trottoirs) par des pavés en verre de forme hexagonale.

 

Et ce rêve, les Brusaw le touchent presque du doigt, après avoir lancé une fructueuse campagne de crowndfunding sur la plateforme Indiegogo, le 21 avril dernier. Il ne leur reste plus que quatre jours pour récolter des fonds mais l'objectif du million qu'ils avaient fixé a largement été dépassé. Leur projet à suscité 1 472 044 dollars de dons de la part de 34 081 contributeurs.

Comment ça marche ?

Ces pavés de verre rassemblent toutes les conditions exigées pour la construction d'une route fiable : ils sont ultra-résistants, durables et ont une bonne adhérence. La preuve : ils supportent le poids d'un tracteur.

 

Mais ce qui est intéressant, c'est surtout ce qui trame à l'intérieur de ces hexagones. Chacun d'entre eux est composé d'un circuit de diodes électroluminescentes (DED) qui devraient permettre au marquage de la route de changer en temps réel.

En hiver plus besoin de pneus neiges non plus puisque, grâce à des "cellules solaires", les pavés dégageraient de la chaleur pour éviter au gel de se maintenir sur la chaussée.

Un réseau qui alimenterait tous les Etats-Unis

Ces nouvelles routes feraient aussi office de grilles qui permettraient la circulation des voitures électriques et que Scott et Julie envisagent de développer à l'ensemble du pays. Chaque route serait alors une source d'énergie. Bye bye l'essence et bye bye la pollution.

Il faut donc imaginer une infrastructure monumentale, comprenant deux tunnels gigantesques qui abriteraient sous le sol tout un ensemble de réseaux électriques, de câbles téléphoniques ainsi qu'un système de drainage de l'eau. Rien que ça.

Alors idéalement, ça devrait créer de nouveaux emplois, une circulation plus sûre et plus intelligente... Sauf que voilà, ce projet n'est pas sans faille (même s'il a reçu des fonds de la part de la Federal Highway Administration , une agence du Département des Transports américain responsable des autoroutes). Certains ont même jugé qu'il est complètement fou.

Des coûts faramineux, un fonctionnement pas si logique que ça (le réchauffement de la route par énergie solaire pour éviter le gel, quand il fait nuit noire en plein hiver, ça marche comment ?)... Le projet du couple Brusaw surfe davantage sur cette vague (ou mode) de projets innovants sponsoriés sur et par les platerformes de financement participatif. Comme ce fût le cas avec l'Oculus Rift par exemple.

Le crowdfunding offre surtout la possibilité à ses bénéficiaires de se faire connaître et, bien sûr, de gagner de l'argent - que leur projet soit viable ou non, si les gens y croient, c'est l'essentiel.

Alors comment les Brusaw vont utiliser le million qu'ils ont récolté ? On vous laisse méditer sur cette citation de Jack Kerouac : " Rien derrière et tout devant, comme toujours sur la route".

 


 

(via dailydot)

> Retrouvez d'autres projets créatifs sur Paye ton projet

Par Marie Moglia / le 28 mai 2014

Commentaires