Venez visiter la maison d'Harry Potter

Par Augustin Arrivé / le 27 mai 2016
Venez visiter la maison d'Harry Potter
Les Studios Harry Potter de Londres ouvrent pour quelques jours la maison du jeune sorcier. Les fans de la saga pourront profiter du 4, Privet Drive, là où certaines scènes des films ont été tournées. Mouv' s'y est rendu.

 

La porte s'ouvre sur un couloir familier. Au mur, à gauche, le diplôme de bonne conduite de Dudley Dursley (pour avoir fini rapidement son déjeuner à la cantine). A droite, l'escalier menant à la chambre de Harry... mais en fait ne menant nulle part : c'est un décor de cinéma, nous arrivons dans les cintres, où peuvent se percher les techniciens au moment du tournage. A gauche, le salon, reconstituant la scène de L'école des sorciers, lorsque des centaines de lettres voltigeaient pour inviter le préado à rejoindre Poudlard. Des enveloppes sont suspendues dans les airs. Sur chacune, un sceau de cire. Nous voilà plongés dans le premier film.

 

A l'intérieur du 4, Privet Drive, dans les studios Warner Bros Harry Potter de Londres © Augustin Arrivé

 

"Nous avions adoré tous ces petits détails, et ils les ont tous laissés." Fiona Shaw, qui joue la tante Petunia dans la saga, se dit un peu triste de revenir ici sans son partenaire Richard Griffiths (l'oncle Vernon, mort en 2013). Mais à part ça, elle assure que rien n'a changé. Elle se rappelle comment l'acteur feignait de recevoir l'une de ces enveloppes en pleine tête. C'était il y a quinze ans maintenant. "J'ai passé beaucoup de temps ici ! C'est un peu comme ma vraie maison !"

 

 

C'est la première fois que Warner Bros rouvre le bâtiment depuis les dernières scènes mises en boîte pour Les Reliques de la Mort. Les studios de tournage de Harry Potter, en périphérie de Londres, sont ouverts au public depuis 2012, mais ce pavillon du 4, Privet Drive restait clos. Tout juste pouvait-on en admirer la façade. "C'est frustrant", reconnaît Ashley, touriste écossaise bloquée sur le perron. "Nous sommes si près et si loin à la fois." Son compagnon s'imagine entrer par magie en utilisant la poudre de cheminette. "Ce serait bien !"

Jessica, élève de primaire en sortie scolaire (la chanceuse !), connait ses bouquins sur le bout des doigts. C'est presque un pélerinage, cette visite. Et elle détesterait vivre là. "Il n'y a pas assez de place sous l'escalier ! Le lit de Harry doit être tout petit !" Effectivement. On préfère déguster une biéraubeurre à la cafét' (plutôt pour le goûter : ça ressemble à du biscuit liquide).

 

Fiona Shaw (Petunia Dursley dans les films) devant son ancienne maison © Warner Bros, 2016

 

L'accès à la maison, du 27 mai au 6 juin seulement, ajoute un peu d'émerveillement à la balade, mais il peut aussi décevoir : deux pièces et c'est tout. Ce n'est qu'un tout petit bonus au milieu d'une visite beaucoup plus longue que ça. Ceux qui n'ont jamais visité les studios seront épatés. Car au-delà de la bâtisse, vous vous perdrez entre le réfectoire de Poudlard (sans plafond étoilé) et le laboratoire de potions du professeur Rogue (où des chaudrons envoûtés réchauffent d'étranges mixtures).

Tout l'univers d'Hermione, Ron et compagnie est réuni ici, jusqu'à la gare du Poudlard-Express plongée dans la vapeur de sa locomotive. On peut même se percher sur un Nimbus 2000 pour s'incruster dans les scènes de quidditch des films. Linus, le guide qui veille sur la porte de la chambre des secrets, ne voit pas ce qui peut encore manquer aux fans, "à part les décors naturels comme la forêt interdite, mais ce serait compliqué de la déménager". Nous sommes d'accord. D'autres animations seront organisées tout au long de l'année, jusqu'à la sortie du spin-off Les animaux fantastiques en novembre prochain.

 


Photo de couverture : photo promotionnelle pour Harry Potter à l'école des sorciers, de Chris Columbus © Warner Bros, 2001

 

Par Augustin Arrivé / le 27 mai 2016

Commentaires