Val d'Oise : questions autour de la mort d'Adama

/ le 21 juillet 2016
Adama Traoré, mort en garde à vue le jour de son anniversaire
Il avait 24 ans et sa mort a entraîné une vague de violence à Beaumont-sur-Oise et dans le quartier de Boyenval, dont il était originaire. Après avoir été arrêté par la gendarmerie, le jeune homme succombe d'un arrêt cardiaque. Les circonstances de son décès restent encore floues.

La famille et les proches de la victime sont dans l'incompréhension la plus totale après la disparition d'Adama Traoré , de passage dans le quartier de Boyenval à Beaumont-sur-Oise. Le jeune homme a été interpellé pour "rébellion" alors qu'il s'opposait à l'arrestation de son frère, Baguy Traoré, suspecté dans une affaire d'extorsion de fond d'après le procureur de la République de Pontoise. 

 

Bavure ou accident? 

Deux camps s'opposent pour tirer au clair cette affaire.

D'après le procureur de la République, l'autopsie d'Adama montre qu'il souffrait d'une "infection très grave" et qu'aucune traces de violences significatives n'ont été relevées. La cause du décès serait donc médicale.

La famille conteste formellement cette version des faits et réclame justice pour Adama. Baguy Traoré, témoin de la scène, explique sur I-télé l'extrême violence des gendarmes pendant l'arrestation.

 

La population s'indigne

Face à ce manque de communication de la part des services judiciaires, les habitants du quartier ont décidé de manifester pacifiquement devant la gendarmerie de Persan. Mais suite au décès du jeune homme, de violents incidents ont éclaté. Mardi soir, 9 véhicules ont été incendiés et 4 bâtiments publics dégradés. Six gendarmes ont aussi été blessés pendant des affrontements.

Mercredi, la conférence de presse qui se tenait à la mairie de Persan a été perturbée par des jeunes du quartier. Le préfet était attendu. Dans la soirée, la situation s'est tendue. 9 personnes ont été interpellées après des jets de cocktails molotov sur la police et pour avoir tenté d'incendier la mairie de Beaumont. Quinze véhicules ont également été incendiés.

 

Sur place, la colère est vive chez les proches d'Adama. Ils réclament la vérité de la part des forces de l'ordre.

 

 

Soutien à la famille d'Adama

Les proches d'Adama ont finalement obtenu de voir le corps du jeune homme jeudi matin. Son décès a déclenché de vives réactions sur les réseaux sociaux, y compris parmi les artistes comme Omar Sy ou Nekfeu.

 

Une cagnotte en ligne a déjà récolté plus de 600 euros pour aider les proches d'Adama à organiser les funérailles et pour couvrir d'éventuels frais judiciaires. Plusieurs marches blanches sont également prévues. Celle à l'initiative de la famille se déroulera dès vendredi, à Beaumont-sur-Oise, à 17 heures.

 


Crédits photos : Arnaud Journois - MAXPPP

/ le 21 juillet 2016

Commentaires