"Urgences" a 20 ans, mais ses acteurs beaucoup plus

Par Augustin Arrivé / le 19 septembre 2014
"Urgences" a 20 ans, ses acteurs beaucoup plus
Il y a vingt ans, le 19 septembre 1994, John Carter démarrait son tout premier jour de boulot au Cook County Hospital de Chicago. C'était l'épisode pilote de "Urgences", diffusé sur NBC. Nous avons retrouvé les débuts de comédiens du casting original.

 

Anthony Edwards / Mark Greene

"Ca chauffe au lycée Ridgemont", d'Amy Heckerling (1982)

 

Anthony Edwards n'a pas toujours été le délicat docteur Greene. En 1982, il faisait la bringue torse nu avec Sean Penn dans Ca chauffe au lycée Ridgemont, premier scénario de Cameron Crowe (Vanilla Sky) qui s'est légèrement amélioré depuis. Première surprise : Anthony Edwards a eu des cheveux.

 

Eriq La Salle / Peter Benton

"House Rap", de Joel Silberg (1985)

 

House Rap n'est pas un très bon film, et il ne manque pas de stéréotypes. Mais on apprécie la bande originale, sur laquelle notre Peter Benton chéri, non content d'adopter le look de Ryu dans Street Fighter, n'a pas hésité à poser sa voix. Il rappe et il s'en tire plutôt bien.

 

Julianna Margulies / Carol Hathaway

"Justice Sauvage", de John Flynn (1991)

 

Démarrer sa carrière au milieu d'une fusillade, dans un nanar de Steven Seagal, ça n'augure rien de bon. Pourtant Julianna Margulies s'est bien rattrapée depuis : elle en est déjà à son troisième Emmy Awards (un pour son rôle de Carol Hathaway, deux pour Alicia Florrick aka The Good Wife). Dans Justice Sauvage, en 1991, elle était Rica, une femme malmenée dans un bar de nuit (elle apparait à 5'56, notamment).

 

Sherry Stringfield / Susan Lewis

"Haine et Passion", d'Irna Philipps (1990)

 

Le docteur Lewis est le premier personnage à apparaître dans Urgences. On la réveille dans la salle de repos alors qu'elle roupille entre deux interventions. Bizarrement, elle ne porte pas alors la même robe (et les mêmes boucles d'oreilles incroyables !) que dans cet extrait de Haine et Passion, le soap opera qui l'a vue débuter cinq ans plus tôt (feuilleton créé en 1952, et qui en était déjà à sa 48e saison).

 

Noah Wyle - John Carter

"Confiance aveugle", de Paul Wendkos (1990)

 

Attention, c'est fugace ! Quatre ans avant d'enfiler la blouse du docteur Carter, Noah Wyle a fait sa première apparition à l'écran dans un téléfilm oublié (Confiance aveugle, de Paul Wendkos). Il n'y interprète qu'une seule réplique ("Qu'est-ce qu'il se passe, là derrière ?"), à savourer à la fin de l'extrait ci-dessus.

 

Laura Innes / Kerry Weaver

"Wings", de David Angell, Peter Casey et David Lee (1991)

 

Non seulement Laura Innes n'a pas toujours eu de béquille. Mais le personnage qu'elle campait dans quatre épisodes de la sitcom Wings, en 1991, ne se serait certainement pas entendu avec Kerry Weaver. Allumeuse sexy, elle drague tout ce qui bouge, surtout si ça porte une cravate horrible. Elle a peut-être un peu bu, mais elle obtient visiblement ce qu'elle désire.

 

Paul McCrane / Robert Romano

"Rocky II", de Sylvester Stallone (1979)

 

Il faut croire que Romano n'a vraiment pas de chance. Amputé d'un bras par un hélico, avant d'être tué par le crash d'un véhicule du même genre, le méchant docteur fut dans une autre vie un figurant déjà en mauvais état. L'acteur Paul McCrane débuta en effet à dix-huit ans dans Rocky II. Stallone signait un autographe sur le plâtre qui lui recouvrait entièrement le corps. Pauvre garçon.

 

Alex Kingston / Elizabeth Corday

"Grange Hill", de Phil Redmond (1980)

 

La veuve de Mark Greene a toujours eu du tempérament, et il en fallait sans doute pour se débattre en tant que femme au milieu des hommes, responsable du service de chirurgie, qui plus est expatriée (elle est d'origine britannique). En revanche, on s'étonne de la voir aussi dure, en 1980, dans un rôle de collégienne bizutant une nouvelle venue. C'était dans un feuilleton de la BBC, Grange Hill.

 

George Clooney / Doug Ross

"The Uncle Al Show", d'Al Lewis et Mort Watters (1970)

 

Le père de George, Nick Clooney, était présentateur de télévision (il lui rendra d'ailleur hommage dans son film Good Night and Good Luck). Le petit Georgie avait donc l'habitude d'arpenter les studios et il faisait parfois office d'enfant figurant dans des émissions des amis de la famille. Ainsi pilote-t-il un bateau à neuf ans à peine dans le programme pour enfant The Uncle Al Show, en 1970. Honnêtement, il était plus crédible en pédiatre du Cook County.

 

Et quand Urgences rencontre Downton Abbey, ça donne ça.


Photo de couverture : photo promotionnelle Urgences, saison 4 © NBC, 1997

 

Par Augustin Arrivé / le 19 septembre 2014

Commentaires