Urgence et désolation aux Philippines

/ le 11 novembre 2013
Le Mouv' se mobilise pour les victimes du typhon Haiyan
Plus de 10 000 personnes auraient péri lors du passage du Typhon Haiyan aux Philippines vendredi. A Tacloban, sur l'Île de Leyte, les survivants sont soumis à la violence des "pilleurs de la faim". Le Mouv' s'associe à l'appel aux dons lancé par la Fondation de France.

 

Le bilan ne cesse de s'alourdir, deux jours après le passage aux Philippines du plus puissant typhon mesuré à ce jour parmi les cyclones ayant touché terre. Au moins 10 000 morts, 70 à 80% des habitations détruites sur le passage de la tempête dans la seule ville de Tacloban, sur l'île de Leyte.

Des habitants de Tacloban sur les décombres de leur maison © Reuters
    

L'aide d'urgence du monde entier afflue dans la région, mais les secours sont confrontés aux pillages et à la violence des habitants de plus en plus affamés. La police et l'armée sont mobilisées pour rétablir l'ordre et faciliter le transfert de 40 tonnes d'aide alimentaire sous forme de biscuits protéinés.

Francis Charon, le directeur général de la Fondation de France (cliquez sur le player.)
            
Haiyan (qui a perdu de son intensité) a touché ce matin les côtes vietnamiennes, sans faire de victimes.  
       
Le Mouv' s'associe à l'appel de la Fondation de France pour venir en aide aux victimes philippines. Vous pouvez envoyer vos dons à :

 

 

/ le 11 novembre 2013

Commentaires