Une enseignante viralise sa photo pour alerter sur les dangers des réseaux sociaux

/ le 28 mars 2016
Une enseignante viralise sa photo pour alerter sur les dangers
Une enseignante stagiaire québécoise a posté sa photo sur Facebook puis demandé aux utilisateurs de la partager. Le résultat ne s'est pas fait attendre.

Camille Deschamps, enseignante stagiaire exerce dans une école spécialisée du Québec. Pour son stage de fin d'études, elle voulait montrer à ses élèves avec quelle rapidité une photo ou une information pouvait voyager sur les réseaux sociaux. L'idée étant de les faire réfléchir à ce qu'ils peuvent poster et qu'ils prennent conscience qu'une photo peut être vue dans le monde entier. 

La photo de Camille Deschamps. 


Sur le cliché, on la voit tenir une pancarte. Elle y explique sa démarche et demande aux internautes de partager la publication. Pour que les enfants comprenne bien qu'une photo peut être vue dans le monde entier, Camille Deschamps termine avec la phrase: "Ecrivez dans les commentaires d'où vous venez (ville)".

 

Des milliers de commentaires...mais surtout en français

Les utilisateurs de Facebook se prennent vite au jeu. En trois jours, la photo atteint 30 000 partages et 100 000 commentaires. L'exemple marche (trop) bien. "Je n'attendais que 100 commentaires pour appuyer mon propos" a confié la jeune professeure, dans une interview accordée au site Buzzfeed.

La photo voyage essentiellement dans le monde francophone, Camille Deschamps n'ayant fomulé sa demande qu'en français. La plupart des commentaires est écrit dans la langue de Molière, les internautes viennent en majorité du Québec, de France métropolitaine et d'outre-mer, de Belgique ou encore de Suisse.

Objectif atteint. "Je remarque déjà une différence dans leur comportement sur Facebook, ils protègent plus leur profil et prennent plus de temps pour se demander si c'est une bonne idée de publier certaines choses ou non", poursuit l'institutrice.

La leçon de Camille Deschamps aura été aussi efficace qu'une journée complète de cours sur les dangers des réseaux sociaux.

 


Crédits photos: Facebook

 

 

 

/ le 28 mars 2016

Commentaires