Une enfant virtuelle coince des pédophiles

Par Augustin Arrivé / le 23 octobre 2014
Une enfant virtuelle coince des pédophiles
L'organisation "Terre des Hommes" utilise une fausse fillette en image de synthèse pour appâter des pédophiles sur Internet. Une première personne vient d'être condamnée : un Australien de 38 ans qui écope de deux ans d'emprisonnement.

 

Elle s'appelle Sweetie, elle habite aux Philippines et elle est censée avoir dix ans. "Censée" parce qu'en réalité, elle n'existe pas. Sweetie est un androïde animé en motion-capture par les membres de l'ONG Terre des Hommes. Elle leur sert à démasquer des pédophiles sur des forums en ligne. Et ça marche plutôt bien : 20.000 criminels avaient déjà mordu à l'hameçon après dix semaines de traque.

 

 

Parmi eux, un Australien de 38 ans vient d'être condamné à deux ans d'emprisonnement pour possession de matériel pédophile et utilisation d'un fournisseur de service afin de communiquer de manière indécente avec un mineur. Il lui a également été prescrit un traitement pour délinquants sexuels. La liste des suspects dressées par l'ONG recouvre 71 pays. Le Mouv' a pu contacter Albert Japp Van Sant Brink, le directeur de Terre des Hommes :

 

Ce pédophile australien serait, d'après Terre des Hommes, le septième prédateur sexuel sur Internet condamné ces dernières années. "Alors qu'ils sont plus de 750.000 connectés à tout moment selon l'ONU et le FBI", précise Albert Japp Van Sant Brink.

 

Photo de couverture : le visage virtuel de Sweetie © Terre des Hommes

 

Par Augustin Arrivé / le 23 octobre 2014

Commentaires