Une école de DJ reconnue ouvre ses portes !

Par Marie Aubert / le 17 avril 2015
Une école de DJ reconnue ouvre ses portes !
Reconnue par l’État depuis 2014, la DJ NETWORK propose des journées portes ouvertes pour sensibiliser les étudiants et acteurs du milieu de la musique électronique.

Depuis Juillet 2014, l'état a (enfin) reconnu le métier de D.J./Producteur. On est bien loin de l'époque où l'on pensait que le D.J. n'était pas un véritable musicien. Aujourd'hui, ces artistes de l'électronique sont autant considérés que les instrumentistes. Enfin, presque.

Un métier encore peu reconnu

Au fil du temps, les compétences des D.J./Producteurs se sont élargies au point de créer de nouveaux métiers. Il s'agit d'apprendre à créer, composer, produire, proposer une programmation musicale adaptée, et communiquer. Un large panel qui concerne tous les musiciens.

C'est pour cela que, depuis 1994, une école veille à ce que ce métier soit considéré. Il s'agit de la DJ NETWORK qui prépare au titre officiel de "D.J., Producteur de Musiques actuelles". Pour l'instant, c'est la seule école française dont la formation a été reconnue par l'état en juillet 2014.

Finalement, une seule école reconnue, c'est assez peu... Mais Jean-Pierre Goffi, le directeur de la DJ NETWORK, a bon espoir en ce qui concerne le développement de ce secteur. Il explique le potentiel de la formation qu'il propose :

Nous formons en moyenne 300 étudiants par an sur l'ensemble des sites. 89% de nos étudiants trouvent un emploi dans les 6 mois qui suivent leur certificat de compétence professionnelle.


Quels métiers après cette formation?

Les étudiants de la DJ NETWORK en cours

 

La formation est accréditée par l’État dans une reconnaissance de niveau 3, c'est à dire à équivalence bac +2. La DJ NETWORK  propose également des formations continues pour les individus qui font déjà partie de ce milieu.

Rappelons que l'école demande entre 1500 et 7500 euros selon le cycle choisi... Il est toutefois possible de trouver des financements extérieurs. Une fois qu'ils auront intégré l'école, les apprentis DJ pourront choisir plusieurs cursus :

DJ club résident : salarié dans une discothèque, une radio ou un autre établissement.

DJ Guest : enregistrer ses propres morceaux, produire son label et se faire inviter dans des discothèques.

DJ de soirées privées : travailler pour des entreprise d'événementiel (séminaire, entreprise, spectacles...)

Les D.J. peuvent également avoir une double ou triple casquette :

La double casquette est courante. Le D.J. peut cumuler un statut de salarié dans une discothèque et celui d'auto-entrepreneur pour réaliser d'autres prestations.


 

La dure réalité du métier...

Dans l'imaginaire collectif, le D.J. est un créateur qui offre ses propres morceaux à une foule en délire. Mais cette description ne correspond qu'à une part infime des professionnels, les plus connus.

La plupart du temps, les D.J. doivent s'adapter à un établissement et proposer une set list généraliste. Eh oui, 90% des boîtes ou bars français sont généralistes. Il est donc parfois difficile de proposer des compositions en dehors des sentiers battus...

Pour cela, la  DJ NETWORK propose des cours de culture musicale. Cela permet aux futurs D.J. de s'adapter à n'importe quel type de soirées.

Porte Ouvertes 2015 de la DJ NETWORK

- Montpellier, le 09 Mai 2015
- Lyon, le 06 Juin 2015
- Paris, le 04 Juillet 2015
- Cannes, le 05 Septembre 2015


 

Crédit photo: Visuel DJ NETWORK + Jordy Grand

Par Marie Aubert / le 17 avril 2015

Commentaires