Une appli pour sauver son ego après un verre de trop

Par Marie Moglia / le 02 septembre 2014
Une appli pour sauver son ego après un verre de trop
Ansa, c'est une application de messagerie éphémère qui permet aux utilisateurs un peu trop ivres de s'épargner la honte qui suit le message de trop.

Au cours d'une soirée bien arrosée, parfois, l'esprit désinhibé peut vite déraper. A cause d'un texto de trop, le smartphone devient le pire ennemi de son propriétaire. Viennent ensuite le désarroi, l'incrédulité (si la gueule de bois du lendemain s'accompagne d'une obscure perte de mémoire) et la honte d'avoir ainsi déraillé.

A ceux qui seraient coutumiers de ce genre d'expérience désagrable, il existe désormais une application mobile pour leur venir en aide. Ou presque...

 

 

Utile, ou presque...

Ansa, c'est une messagerie éphémère formée sur le modèle de Snapchat. Elle permet non seulement aux utilisateurs de supprimer SMS et photos embarassantes de leur téléphone après l'envoi, mais aussi de les censurer du portable du destinataire avant qu'ils ne les voit. Pratique !

Sauf que, pour ce faire, il faut que l'application Ansa soit installée sur le téléphonedu destinataire sinon, ça ne marche pas... Mise à part le SMS, il existe aussi le message vocal honteux laissé sur le répondeur et contre lequel aucune application ne peut venir à bout. Ansa y compris.

Cette application créée par Natalie Bryla, une Américaine de 23 ans, surfe sur une nouvelle vague de réseaux sociaux: ceux destinés aux fêtards coutumiers du "verre de trop".

Ainsi dans le même genre il existe aussi Sobrr. Cet autre service de messagerie éphémère efface les messages une fois qu'ils sont lus et supprime les nouveaux contacts 24 heures après leur ajout dans le répertoire.

A noter qu'avant le message de trop, il y a aussi le verre de trop. Or il n'existe pas encore d'application mobile pour l'éviter.

 


 

(via DailyDot)

Illustration: CC Cia de Foto / Flickr

Par Marie Moglia / le 02 septembre 2014

Commentaires