Une actrice devient YouTubeuse pour débattre de la société marocaine

Par Augustin Arrivé / le 03 septembre 2016
Une comédienne en exil lance une web-TV pour débattre de la société marocaine
Loubna Abidar, contrainte à l'exil après son rôle dans "Much Loved", dit vouloir discuter avec ceux qui la soutiennent et ceux qui l'insultent. Elle donne rendez-vous aux Internautes une fois par semaine.

Dans le film Much Loved, de Nabil Ayouch (qui lui a valu une nomination au César de la meilleur actrice), elle jouait une prostituée dans une société marocaine encore très conservatrice sur ces questions de moeurs. Scandale au Royaume : le film a été interdit, considéré comme un "outrage grave aux valeurs morales et à la femme marocaine".

Présenté au festival de Cannes 2015, il a mis la comédienne en pleine lumière. A Casablanca, Loubna Abidar ne s'est pas fait que des amis. Menacée de mort, elle est agressée en novembre dernier, frappée au visage. Elle décide de se réfugier en France. C'est encore ici qu'elle vit aujourd'hui. Et c'est de France qu'elle s'apprête à lancer sa chaîne YouTube. Une web-TV pour dialoguer avec ses compatriotes au pays. Elle l'explique dans une première vidéo, diffusée le 30 août :

 

 

L'annonce de la création de cette chaîne a été immédiatement commentée sur les réseaux sociaux. Quelques soutiens, beaucoup de haters. L'ambition de Loubna Abidar est de les réunir autour d'elle. C'est en tout cas ce qu'elle dit en arabe devant cette incrustation un peu cheap de plage paradisiaque :

Bonjour à ceux qui me soutiennent et à ceux qui ne m'aiment pas, à ceux qui m'insultent mais qui m'écoutent. On va discuter de ce qui nous intéressent, vous et moi. Des sujets qui vous agacent et qui fâchent. Bienvenue à tous.


 

Un espoir de dialogue, "une fois par semaine", pour faire avancer le débat dans la société marocaine. La comédienne est devenue une icône d'une jeunesse qui aspire à davantage de liberté. Jeunesse qui s'était déjà exprimée lors de kiss-in, après la mise en examen de deux amoureux qui avaient posté sur Facebook une photo d'un baiser. Nous vous en avions parlé sur Mouv'.

 


Photo de couverture : Cc FlickR Nicolas Raymond

 

Par Augustin Arrivé / le 03 septembre 2016

Commentaires