Un tour du monde sans carburant : pari réussi pour le Solar Impulse 2

/ le 26 juillet 2016
Un tour monde sans carburant : pari réussi pour Solar Impulse 2
C'est un exploit. 40 000 kilomètres parcourus à l'énergie solaire. Le Solar Impulse 2 a enfin atterri dans la nuit, le mardi 26 juillet. Un tour du monde historique.

Il s'est posé à Abou Dhabi (Emirats Arabes Unis) à 2h05 (heure française), après un vol de 48 heures. Parti du Caire, en Egypte, c'était la dernière étape et pas la plus évidente puisque l'équipe a dû reporter le décollage, à cause la chaleur extrême. Un atterrissage retransmis en direct sur YouTube et le site Solar Impulse.

 

 

L'aventure commence en mars 2015, le Solar Impulse 2 passe par New York, Séville, Phoenix ou encore Hawaï… C’est d’ailleurs sur l’île que l’escale a été la plus longue. Pendant 9 mois, l'avion reste au sol pour des réparations après un vol record : 5 jours et 5 nuits au-dessus du Pacifique. Il ne repart qu'en mars 2016 pour réaliser l'exploit qu'on connait.

 

 « Ce n’est qu’un début »


Cet avion capable de voler de jour comme de nuit est le résultat de 13 années de recherche. Une idée folle des pilotes et explorateurs Bertrand Piccard et André Borschberg dont l’objectif est de promouvoir les énergies propres. Mais "ce n’est qu’un début", parie Bertrand Piccard. Selon lui, d’ici 10 ans des avions électriques pourront assurer des vols courts avec une cinquantaine de passagers. À peine les pieds sur terre, ces pionniers de l’aviation écologique ont réagi sur les réseaux sociaux, à coup de hashtag #FutureIsClean* (*le futur est propre).

 

Ma plus grande réussite a inspiré d’autres à prendre part au rêve d’un#futurpropre. Maintenant, il faut aller plus loin !


 

/ le 26 juillet 2016

Commentaires