Un nouvel album de Tintin en 2052

Par Augustin Arrivé / le 21 octobre 2013
Un nouvel album de Tintin en 2052
Ce n'est pas une blague : Tintin et Milou vivront de nouvelles aventures, mais pas tout de suite. Le prochain album paraîtra en 2052. C'est ce que les ayant-droits d'Hergé viennent d'accorder à l'éditeur belge Casterman.

 

Augustin Arrivé, de la rédac' du Mouv', voyage moins que le reporter Tintin, mais lui au moins a fini un reportage. Vous pouvez l'écouter en cliquant ci-dessous.

 

C'était notre poisson d'avril de l'année 2013 au Mouv', rappelez-vous (ou réécoutez ça par ici) : nous avions prétendu qu'un nouvel album de Tintin était en préparation. Six mois plus tard, la réalité a rattrapé notre fiction. Il y aura bien de nouvelles aventures du reporter à houppette et de son quadrupède à truffe.

 

En attendant un nouvel album officiel, Tintin fait n'importe quoi sur le net, par exemple ce Harlem Shake

 

Vous avez le temps de faire de la place dans votre bibliothèque : l'album en question ne verra le jour qu'en 2052. C'est une décision de la veuve d'Hergé, propriétaire des droits de la série au sein de sa société Moulinsart SA. Fanny Rodwell a aujourd'hui 79ans et elle vient d'annoncer ce petit cadeau à l'éditeur belge Casterman en signe de reconnaissance.

 

En réalité, en 2053, n'importe qui pourra publier de nouveaux Tintin. Hergé sera alors mort depuis 70ans et, selon la législation belge, son oeuvre tombera dans le domaine public. Moulinsart veut donc offrir à l'éditeur actuel une année d'avance sur la concurrence. On ne connait évidemment rien du résultat, ni le scénario, ni l'équipe qui en aura la charge (le scénariste et le dessinateur ne sont peut-être pas encore nés).

 

En 2009, l'éditeur Arconsil était condamné pour des albums parodiques de "Saint-Tin" © Le Parisien

 

"Hergé n'avait pas envie que l'on crée d'autres histoires après lui", reconnait Nick Rodwell, nouvel époux et associé de la veuve, interrogé par le quotidien belge Le Soir, et cité par Le Figaro. "Mais nous aurons une nouveauté avant que Tintin ne soit utilisé n'importe comment, et nous avons quarante ans pour y penser."

 

Il s'agit en tout cas d'un sacré pari sur l'avenir. Impossible d'être sûr que le reporter assexué aura toujours des fans en 2052. Et même si c'était le cas, comment affirmer que Casterman existera encore ? La crise économique peut tout tranformer. A moins qu'un cataclisme anéantisse l'humanité. C'est ce que craint Albert Algoud, tintinophile de toujours, qui aura 102ans en 2052 : "je serai en pleine forme pour profiter de ma lecture".

 

Retrouvez notre matinale canular (mais finalement visionnaire) du 1er avril dernier sur la sortie d'un Tintin scénarisé par Fabien Vehlmann, l'auteur actuel de Spirou. C'est par ici.


Par Augustin Arrivé / le 21 octobre 2013

Commentaires