Un nouveau Gorillaz pour la Syrie

Par Augustin Arrivé / le 07 octobre 2013
Un nouveau Gorillaz pour la Syrie
Le groupe virtuel de Damon Albarn est de retour. Pas d'album, rien qu'un morceau, "Whirlwind", diffusé hier. Un titre aux accents orientaux, enregistré avec l'orchestre national syrien, en hommage aux victimes du massacre.

 

La chanson s'appelle Whirlwind, le tourbillon en français. Elle n'est pas toute neuve : elle a été enregistrée en 2010 pendant les sessions du dernier album de Gorillaz, Plastic Beach. Mais Gorillaz ne l'avait jamais diffusée. Voilà qui est fait. Le morceau, révélé hier par la BBC-2, résonne middle-East. Evidemment : l'orchestre national de Syrie est de la partie.

 

Whirlwind, Gorillaz avec l'orchestre national syrien © Parlophone, 2010

 

C'est le leader du groupe, Damon Albarn lui-même, qui l'a programmé sur l'antenne de la radio britannique. Il était l'invité de Dermot O'Leary. "J'ai passé beaucoup de temps en Syrie au moment de la préparation de notre dernier album", raconte l'artiste. "Et j'y ai enregistré de nombreuses musiques avec l'orchestre national, des gens merveilleux."

 

J'ai pu discuter avec certain de ces musiciens depuis le début du soulèvement. Il y en a qui sont partis aux Etats-Unis, d'autres se sont réfugiés en Jordanie ou au Liban, mais certains ont disparu, personne ne sait où ils se trouvent.


 

C'est pour leur rendre hommage que le chanteur a donc décidé de diffuser ce morceau. En espérant qu'il puisse tous les retrouver bientôt.

 

Par Augustin Arrivé / le 07 octobre 2013

Commentaires