Un fan de Breaking Bad arrêté par les stups

Par Sébastien Sabiron / le 02 janvier 2014
Un fan de Breaking Bad arrêté par les stups
Ryan Caroll est un fan absolu de Breaking Bad. Il vit sa passion jusqu'au bout. Le jeune américain vient carrément d'être arrêté pour possession de drogues synthétiques. Too bad.

 
"Breaking Bad est une série hautement addictive, car les téléspectateurs peuvent s'identifier aux personnages."
Ryan Carroll, qui tenait ces propos en septembre dernier s'est sans doute un peu trop identifié à Walter White, le chimiste dealer de la série. Le jeune homme de 28 ans, originaire de Fort Meyers en Floride, a été arrêté hier lors d'une descente de police digne d'Hollywood, selon les témoignages de ses voisins sur NBC 2 : 

C'était dingue ! Il y avait genre 15 voitures de flics. Et ils sortaient de la maison des boîtes et des boîtes d'on ne sait quoi.



Dans les boîtes : plus d'un million de dollars de "marijuana synthétique" que Ryan Carroll "cuisinait" lui même dans sa maison et envoyait par courrier à ses clients, jusqu'au Mexique. Décrit comme un "garçon sans histoires" par le voisinage, Ryan Carroll vivait depuis six mois dans ce quartier résidentiel de San Carlos Park.

Ryan Caroll interviewé par la télé en septembre dernier © NBC 2

  
Le discret Ryan était pourtant une célébrité locale. En septembre dernier, il avait remporté un concours organisé pour la diffusion du dernier épisode de Breaking Bad. Le fan avait pu visionner le final de la saison 5 en compagnie d'Aaron Paul, AKA Jesse Pinkman dans la série. Le comédien s'était même fendu d'un tweet de félicitations :

Interpellé en même temps que deux complices, dans deux autres maisons de la ville, Ryan Carroll est considéré par la police de Floride comme le "cerveau" de la bande, mais n'est pas Heisenberg qui veut. Les trois hommes ont été inculpés pour possession de drogue de synthèse.

On serait curieux de connaître le jardin secret des fans de Dexter.

 

Suivez Sébastien Sabiron sur Twitter : (@sebsabiron)

Par Sébastien Sabiron / le 02 janvier 2014

Commentaires