Un collège réunionnais terrorisé par les esprits

/ le 17 février 2016
Un collège réunionnais terrorisé par les esprits
Les yeux révulsés, des convulsions, et une bonne dose de peur. Dans un collège de Saint-Louis, les élèves sont persuadés d'être victimes d'esprits qui frappent dans l'établissement. La direction refuse pour le moment de faire appel à un exorciste.

Imaginez vous en plein cours. Vous somnolez tranquillement quand une camarade se met à hurler comme une démente, subitement prise de convulsions. C'est le genre de scènes que subissent régulièrement les élèves de ce collège réunionnais depuis plus d'une semaine. Les pompiers ont dû intervenir plusieurs fois, mais ont assuré qu'ils ne pouvaient rien faire si ce n'est conseiller du repos aux jeunes filles concernées.

La rumeur d'esprits qui frapperaient le collège a pris de l'ampleur

Très vite des élèves puis des parents ont pointé du doigt les fautifs : les esprits, évidemment. Selon eux, les indices sont troublants. Seules les filles sont concernées, toutes viennent de Mayotte, l'île voisine... Et les crises n'ont lieu qu'à l'intérieur de l'établissement, elles cessent dès que ces ados quittent les lieux. Autant de facteurs troublants inexplicables qui attisents les fantasmes.

Des exorcistes proposent déjà leurs services

Les parents demandent donc au principal d'agir, et vite. En attendant des exorcistes ont commencé à proposer leurs services. Hier un couple ''d'exorcistes musulmans'' a tenté d'entrer dans l'établissement pour le bénir, sans succès puisque le principal veille. Il rappelle que le collège est un établissement laïque. Et qu'il cherchera quoi qu'il arrive une explication rationnelle et raisonnable à ce phénomène bien surprenant.

 


photo de couverture : droits Flickr Frédéric Bisson

/ le 17 février 2016

Commentaires