Un "Black Album" de Nekfeu sorti par son ancien label ?

/ le 19 novembre 2016
Un "Black Album" de Nekfeu sorti par son ancien label ?
Y&W, label qui avait signé Nekfeu et le S-Crew en 2011, annonce la sortie d'un projet d'inédits de l'époque... Sans forcément avoir l'accord du rappeur !

Une nouvelle qui a dû en surprendre plus d'un, y compris l'intéressé !

Le label Y&W a annoncé, via un communiqué publié sur leurs réseaux, la sortie prochaine d'un Black Album de Nekfeu. Pour les non initiés, dans le rap, le terme black album désigne généralement un projet non-officiel ou au moins plus confidentiel que les autres. Par exemple, après la séparation de Booba et du label 45 Scientific, ces derniers avaient sorti un Black Album de Lunatic, constitué d'inédits, de remix, versions alternatives, etc.

 


Là où ça coince, c'est que Nekfeu (tout comme le reste du S-Crew) n'est pas vraiment parti en bons termes de chez Y&W, il s'était brièvement exprimé là-dessus vers 2012, lorsque les ponts étaient définitivement coupés. Cela n'avait pas empêché le label d'utiliser un featuring avec Guizmo (artiste toujours signé chez eux), ce qui avait conduit Nekfeu à expliquer qu'il n'avait pas été consulté.
Outre les embrouilles artistes vs label qui ne nous concernent finalement pas du tout (récemment Despo Rutti a affirmé avoir eu un désaccord niveau business de son côté, ce sont des choses qui arrivent), cela pose un vrai souci en terme de qualité sonore. Le label semble posséder les bandes mais à part Guizmo, aucun artiste impliqué dans les enregistrements d'il y a cinq ans ne risque d'être présent, ce qui peut conduire à des chutes de studio plus qu'à des morceaux aboutis.
Cependant, du point de vue des inconditionnels de Nekfeu, la promesse d'inédits continue de faire saliver.
Quant à Y&W, ils réaliseraient un bien meilleur coup que s'ils avaient sorti l'album à l'époque, puisque la notoriété du fennec n'a aujourd'hui plus rien à voir avec son ancien buzz, c'est devenu une vraie tête d'affiche. Certaines mauvaises langues iraient jusqu'à dire que c'est ça, plus que le "coup de foudre artistique" et la volonté de "proposer des inédits aux fans" qui motive cette sortie.
Du point de vue du rappeur, le gros bemol reste le côté anachronique : le rap est une musique qui bouge vite, et si des morceaux sont parfois enterrés par les artistes eux-même, c'est parce qu'ils ont changé leur style et estiment avoir progressé ; du coup, se retrouver avec un album-flashback sur les bras, c'est pas top... D'autant que l'auteur de Feu a fait un gros boulot pour faire évoluer son rap depuis ses débuts.
Pour ceux qui souhaitent se faire une idée du style de morceaux que l'on pourrait théoriquement trouver sur un projet enregistré à cette époque, c'est par ici :

 



Crédit photo : capture d'écran youtube, facebook

+ de Nekfeu sur Mouv'

 

/ le 19 novembre 2016

Commentaires