Twitter se mobilise après le meurtre d'un jeune afro-américain

Par Marie Moglia / le 11 août 2014
Twitter se mobilise après le meurtre d'un jeune Afro-américain
Suite au décès le 9 août dernier de Michael Brown, un jeune noir américain qui s'est fait tiré dessus par un agent de police dans des circonstances qui font polémique, Twitter s'insurge. #IfTheyGunnedMeDown est un tout nouveau hashtag qui dénonce le sensationnalisme de certains médias dans leur représentation de la communauté noire américaine.

La mort d'un adolescent Afro-américain de 18 ans, Michael Brown, qui s'est fait tirer dessus par un agent de police le samedi 9 août a suscité une émeute dans la petite ville de Ferguson, dans le Missouri. Les circonstances de sa mort font polémique. D'après plusieurs témoins, le jeune homme n'était pas armé, comme l'indique l'Associated Press. Serait-ce une nouvelle "affaire Trayvon Martin" ?

Dans la foulée, alors qu'une veillée en l'honneur du jeune homme se transformait en émeute, Twitter s'insurgeait mais pas tout à fait pour les mêmes raisons...  En effet le réseau a vu émerger ce hashtag (mot-clé): #IfTheyGunnedMeDown (traduction: "s'ils me tiraient dessus").

Car le meurtre de Michael Brown soulève une autre polémique, celle de la représentation de la communauté noire dans les médias. #IfTheyGunnedMeDown soulève cette interrogation: quelle serait la photographie utilisée par les médias pour représenter un ou une internaute noir(e) si il ou elle se faisait tirer dessus ?

Alors que les premières photos de Michael Brown le montrait sur son trente-et-un lors de sa remise de diplôme, des médias et blogueurs conservateurs ont rapidement fait circuler la photo ci-dessous, suggérant que le jeune homme pourrait faire partie d'un gang (à cause du signe qu'il effectue sur l'image).


Comme l'explique cet article de The Raw Story, le même processus médiatique s'était déclenché, après la mort de Trayvon Martin. Des blogueurs faisaient cirucler des portraits du jeune homme effectuant des signes de la main, suggérant que Martin devait faire partie d'un gang...

Suite au décès polémique de Michael Brown et avec en tête le souvenir de Trayvon Martin, les internautes ont engendré #IfTheyGunnedMeDown. Ils postent ainsi plusieurs photos d'eux-mêmes, se demandant laquelle les médias choisiraient pour faire sensation.

Par Marie Moglia / le 11 août 2014

Commentaires