Toutankhamon, le pharaon poissard

Par Augustin Arrivé / le 05 novembre 2013
Toutankhamon, le pharaon poissard
Ca y est ! Des chercheurs britanniques viennent de résoudre une énigme millénaire : les causes de la mort de Toutankhamon. Le pharaon a alimenté tous les fantasmes. Il ne serait finalement qu'un gros poissard.

 

On ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas sa famille. Toutankhamon n'est pas né fils d'esclaves, ce fut sa seule chance. Né de l'union incestueuse du pharaon Akhenaton et de sa soeur (c'était courant à l'époque), il monte sur le trône d'Egypte à neuf ans, après que son père, sa grande soeur et son beauf sont décédés les uns après les autres dans des circonstances mystérieuses.

 

Toutankhamon, la malédiction du pharaon, par Meagan Walker © Towers Productions, 1998

 

Marié à sa soeur avant même de savoir jouer au docteur, le jeune roi ne profite pas longtemps de son harem. A peine le temps d'engendrer deux enfants mort-nés qu'il succombe à son tour prématurément, à 19 ans. Cette fin opaque a été mille fois fantasmée. Un centre de recherches britannique, l'Institut Cranfield Forensic, vient d'ajouter sa pierre à l'édifice.

 

Enterrée, la théorie de 2010 comme quoi Toutankhamon avait chopé la malaria, associée à une maladie osseuse. Oubliée, la version 2012 selon laquelle il aurait payé le prix de plusieurs siècles d'incestes en déclenchant une forme d'épilepsie héréditaire (et fatale). Cette fois, c'est sûr : il s'est fait renverser par une carriole, qui lui a brisé les côtes et écrasé le coeur.

 

La momie de Toutankhamon, exposée près de Louxor, dans la Vallée des rois

 

Ca colle parfaitement avec l'autopsie du corps. Le docteur Chris Naughton, responsable d'une association d'egyptologues, a fait appel à des spécialistes de crash-tests. Il semblerait que le pharaon se trouvait à genoux quand la charette l'a percuté. Impossible de retrouver l'âne qui tirait le véhicule. Nous ne connaîtrons jamais l'alcoolémie de la bête.

 

L'histoire ne s'arrête pas là, puisque la momie de Toutankhamon, découverte en 1922, n'était pas en très bon état. Un morceau de chair récemment analysé indiquait que le bonhomme avait brûlé. Pas de vandalisme : la combustion a eu lieu à l'intérieur du sarcophage fermé. Il n'en fallait pas plus pour relancer des rumeurs de malédiction. La réalité est plus simple : l'un des fluides d'embaumement, au contact de l'oxygène et du tissu des bandelettes, peut déclencher un embrasement.

 

Le tombeau de Toutankhamon dans la Vallée des rois, désormais étape obligée des agences de voyage

 

Décidément pas de bol : le sarcophage s'est transformé en cocotte-minute, laissant cuire le roi à 200° jusqu'à ce que le manque d'oxygène éteigne les flammes. On peut comprendre qu'avec un tel destin, le fantôme de Toutankhamon ait décidé de hanter tous ceux qui auraient l'idée de venir le déranger. Rendez-vous dans un an ou deux, pour une nouvelle théorie.

 

Maintenant que vous savez tout, dansez de profil sur Walk Like an Egyptian, des Bangles. Analyse de texte dans la chronique A plein tube, par ici.


Par Augustin Arrivé / le 05 novembre 2013

Commentaires