"Star Wars" conseillé par le Kremlin

Par Augustin Arrivé / le 28 août 2014
"Star Wars" conseillé par le Kremlin
L'épisode IV de la saga intergalactique vient d'intégrer la liste des cent "classiques du cinéma mondial" conseillés très officiellement par le ministère russe de la Culture. Une sélection qui rejette les scénarios gênant Moscou.

 

Vous ne trouverez pas de James Bond dans la sélection du ministère russe de la culture. Une fois sur deux, le méchant est russe, alors soyons sérieux. La liste, publiée lundi sur le site web du ministère, est destinée à conseiller au citoyens russes une cinéphilie éclairée mais règlementée, de qualité mais dans les clous avec les idées du pouvoir. Cent longs-métrages étrangers sont cités, sans aucune censure par nationalité : l'industrie hollywoodienne est d'ailleurs largement représentée.

Le magicien d'Oz de de Victor Fleming côtoieTitanic de James Cameron, Bambi de Walt Disney gambade près d'Apocalypse Now de Francis Ford Coppola. La France est également à l'honneur avec une vingtaine de titres, des Enfants du Paradis, de Marcel Carné, à Hiroshima mon amour d'Alain Resnais. Bizarrement, pas de trace du Gendarme et les extraterrestres. Moscou préfère conseiller L'Atalante de Jean Vigo.

 

Capture d'écran du site du ministère russe de la Culture

 

Et au milieu de cette liste pointue, on retrouve donc Un nouvel espoir, le quatrième volet de la saga Star Wars. Il semblerait donc que l'esprit Jedi ne soit pas en totale contradiction avec la puissance poutinienne. Pas de commentaire pour accompagner ces choix, mais en ces temps troublés, le choix d'un tel symbole américain sur un site gouvernemental russe peut surprendre.

On est par exemple nettement moins surpris de croiser une tripotée d'oeuvres traitant de la Seconde Guerre mondiale, dont l'URSS est sortie vainqueur. La liste de Schindler, de Steven Spielberg, Jeux interdits, de René Clément ou Le dictateur, de Charlie Chaplin, n'ont pas eu de mal à sortir du lot. Si vous êtes plutôt branchés cinéma russe, vous trouverez sur le même site une belle sélection de longs-métrages slaves. Avouons que nous ne sommes pas vraiment spécialistes.

 

Par Augustin Arrivé / le 28 août 2014

Commentaires