Sport et chanson, oui... mais non

/ le 26 juin 2015
Ces sportifs qui balancent le son qui fait mal
Il y a quelques jours, le champion du monde de triple saut Teddy Tamgho présentait le clip de son premier single "Champion". Le sportif n’est pas le premier à se lancer dans la chanson. De Yannick Noah à Tony Parker, en passant par Youri Djorkaeff, les tentatives de reconversion sont nombreuses, mais pas forcément heureuses.

Tony Parker s’est lancé en 2005 dans l’enregistrement d'un album. Après deux ans de travail d’écriture, le disque éponyme sort sur le label Music One. On y retrouve le célèbre Balance-toi, le son qui fait mal. La chanson est aussi connue pour son clip, dans lequel on voit apparaître l’ex-compagne du joueur de NBA, Eva Longoria.

 

 

Mais attention, Tony P. n’est pas le seul a être passé du ballon orange au micro. Dans un style un poil plus agressif, Lebron James s’est enregistré en freestyle. Le son s’appelle Fuck With Me You Know I Got It, du même titre que l’original signé Jay-Z et Rick Ross.

 

Elle est plus connue par ses frappes de fond de court que pour son flow. La méga star du tennis Serena Williams s’est pourtant bel et bien essayée au rap. L'occasion de dire qu'elle n’est pas une loseuse, et qu’il ne faut pas la prendre pour une pizza surgelée.

 

Ah non, mais là, c’est gênant, par contre...

 

 

Youri Djorkaeff, c'est d'abord le footballeur français qui a remporté la Coupe du Monde 1998. Surnommé le Snake, il a serpenté jusqu’à atterrir dans un studio de musique. Il offre en 2000 une chanson au style pour le moins singulier. Un genre de house des années 80 qui aurait peut-être dû rester dans le XXème siècle. Ce titre plein d’amour et de paix, s’intitule Vivre dans ta lumière. Allez, viens vivre dans ma lumière, bébé.

 


 

Photos d'illustration : capture d'écran YouTube 

 

/ le 26 juin 2015

Commentaires