Spirou en pleine révolution libyenne

Par Augustin Arrivé / le 24 novembre 2014
Spirou en pleine révolution libyenne
La star des éditions Dupuis est de retour, cette fois à la recherche d'un trésor de l'Antiquité enfoui en plein milieu d'un pays agité par les révolutions arabes. Yoann et Vehlmann poursuivent l'actu immédiate avec talent.

 

"Connaissez-vous la bibliothèque d'Alexandrie ?", demande Vito Cortizone, mafieux et ennemi récurrent de la série, venu squatter chez Spirou et Fantasio alors qu'ils allaient se mettre à table.

Les fondateurs de cette merveille du monde antique étaient également à la tête d'un trésor, qu'ils auraient enfoui quelque part en Aswana, un pays fictif voisin de l’Égypte, dévasté par une guerre civile depuis que son dictateur a été assassiné (on imagine la Libye post-Kadhafi).

Les deux héros vont partir à la recherche du dit trésor, aidés depuis le château de Champignac par leurs amis savants.

 

Extrait de "Spirou et Fantasio, tome 54", par Yoann et Vehlmann © Dupuis, 2014

 

Voilà pour le pitch de ce Groom de Sniper Alley, qui montre une fois encore (c'est leur cinquième Spirou ensemble) comment Yoann et Fabien Vehlmann savent s'emparer de l'actualité pour servir leur histoire.

Alors que le précédent album évoquait la crise et les excès des traders, c'est cette fois du côté des révolutions arabes qu'ils sont allés chercher l'inspiration.

Quand Spirou et Fantasio arrivent en Aswana, ils sont accueillis sur le tarmac par les soldats de la coalition alliée, heureux que de telles vedettes puissent rebooster le moral des troupes, enlisées dans un bourbier militaire épuisant (grandes rues minées, snipers de différentes milices sur tous les toits, les militaires sont au bord de la crise de nerfs, ne trouvant de répit que dans les salons des ambassades alliées).

 

Extrait de "Spirou et Fantasio, tome 54", par Yoann et Vehlmann © Dupuis, 2014

 

Mise en scène graphique dynamique, scénario malin mêlant l'aventure pure typée Indiana Jones à une critique légère de l'ingérence occidentale dans un monde en guerre, le tandem d'auteurs a définitivement réussi à relancer la série. On attend maintenant le prochain tome, qui offrira aux lecteurs historiques la joie de retrouver le Marsupilami (absent depuis le départ de Franquin après Le faiseur d'or en 1970).

 

Extrait de "Spirou et Fantasio, tome 54", par Yoann et Vehlmann © Dupuis, 2014

 


 

Toute l'actu de la bande dessinée sur le Mouv', c'est par ici.

Illustration de couverture : Spirou et Fantasio, tome 54 : Le Groom de Sniper Alley, par Yoann et Vehlmann © Dupuis, 2014

 

Par Augustin Arrivé / le 24 novembre 2014

Commentaires