Soutenez le Sidaction les 1er, 2 et 3 avril 2016

/ le 01 avril 2016
Soutenez le Sidaction les 1er, 2 et 3 avril 2016
Mouv' et Radio France soutiennent le Sidaction 2016 alors que les moins de 25 ans semblent moins concernés par la prévention, la protection et l'information autour d'une maladie qui touche encore des millions de personnes dans le monde.

Comme chaque année, les directeurs plusieurs groupes médias s'engagent à soutenir la lutte contre le sida dans un élan solidaire avec le Sidaction

Delphine Ernotte-Cunci (présidente-directrice générale de France Télévisions), Jean-Christophe Thiery (président du directoire du Groupe CANAL+), Véronique Cayla, présidente d’ARTE France, Nicolas de Tavernost (président du directoire du Groupe M6), Thierry Cammas (président-gérant MTV / Viacom International Media Networks France), Jean-Paul Baudecroux (président-directeur général de NRJ GROUP), Alain Weill (président-directeur général de NextRadio TV), Denis Olivennes (président de Lagardère Active, Christopher Baldelli (président du directoire de RTL) et Mathieu Gallet, président-directeur général de Radio Franceont rédige un texte commun pour l'occasion.

Ils déclarent notamment :

Informer, sensibiliser, prévenir, soutenir incarnent un devoir et une priorité Il est important d’informer sur les dangers du VIH afin de protéger la jeunesse avec nos programmes d’information, de documen­taires et d’émissions de divertissement. Cette solidarité nous tient à coeur chaque année. Mais nous le savons, le chemin reste encore long. Cette mobilisation médiatique est essentielle


 

 

 Les dernières statistiques concernant les moins de 25 ans sont inquiétantes

François Dupré, Directeur général de Sidaction, alerte :  "En France, 11 % des nouvelles découvertes de séropositivité concernent les jeunes de 15-24 ans. Un chiffre alarmant et paradoxal, car cette génération « médicament » bénéficie de moyens de prévention plus nombreux que jamais."

Il poursuit : "Plus inquiétant encore, depuis 2003, le nombre de découvertes de séropositivité a plus que doublé chez les jeunes homosexuels et bisexuels entre 15 et 24 ans. Un chiffre qui a augmenté de façon significative entre 2011 et 2014."


François Dupré évoque la dangereuse banalisation de la maladie"Comment peut-on expliquer ces chiffres qui vont à l’encontre des discours optimistes actuels d’un monde sans sida ? Tout simplement, parce que ces jeunes grandissent dans une société où le sida est banalisé. De fait, ils sont encore trop nombreux aujourd’hui à ne pas se protéger, à découvrir bien trop tard leur séropositivité. Pire encore, à ne pas se sentir concernés."

Il rappelle également sa globalité mondiale : "Cette réalité de l’épidémie concerne le monde entier, notamment l’Afrique subsaharienne, région du monde la plus touchée, où 25,8 millions de personnes vivent avec le VIH, dont 2,3 millions d’enfants. Chaque jour, dans le monde, 5 600 personnes sont nouvellement infectées, dont un tiers ont entre 15 et 24 ans et 12 % sont des enfants.

 

 

Comment faire un don ?

Par téléphone au 110, la ligne du don

Destiné à recevoir les promesses de dons, le 110 est accessible gratuitement

à partir de tous les opérateurs et est ouvert du 7 mars au 15 avril 2016.

 

En ligne sur le site www.sidaction.org

 

Par courrier

En adressant votre chèque libellé à l’ordre de Sidaction, dans une enveloppe affranchie à l’adresse

suivante : Sidaction – 228, rue du Faubourg-Saint-Martin – 75010 Paris.

 

En participant à l’une des animations régionales

organisées partout en France.

Pour trouver celle la plus proche de chez vous, rendez-vous sur www.sidaction.org.

 

En effectuant un achat solidaire

dans notre boutique en ligne www.sidaction.org.

 

 

 A propos de Sidaction :

Sidaction est la seule association de lutte contre le sida en France à soutenir la recherche. En 2015, 50 % de ses financements sont consacrés à la recherche.

Trois millions d’euros ont été alloués à la recherche en 2015, qui ont permis de soutenir 47 jeunes cher­cheurs et 53 projets de recherche.

Tous les domaines de la recherche sont soutenus par les financements de Sidaction : recherche fonda­mentale, clinique, appliquée et en sciences sociales.

 

 


 

 

Photos : Vincent Isoré / Sidaction

 

/ le 01 avril 2016

Commentaires