Sofiane : une enquête ouverte après le tournage de "Toka" sur l'autoroute A3

/ le 11 avril 2017
Sofiane : une enquête ouverte après le tournage de "
D'après le journal "Le Parisien", le coup de l'artiste a déclenché une enquête. Il devra s'expliquer devant les autorités.

"Entrave à la circulation" et "usage de fausses plaques d'immatriculation" : voici les motifs de l'enquête préliminaire ouverte par le parquet de Bobigny (93) à l'encontre de Sofiane après le tournage du clip deToka, extrait de l'album à venir Bandit Saleté. C'est ce qu'a révélé Le Parisien le 10 avril.

Le dernier clip de Sofiane, tourné sans autorisation sur l'autoroute A3 à proximité du Blanc-Mesnil (d'où il est originaire) et d'Aulnay-Sous-Bois, a fait le buzz. Le 7 avril, Fianso a tout d'abord lâché quelques images qui ont secoué les réseaux sociaux avant de livrer le clip dans son intégralité.

Le tournage à haut-risque aura duré cinq minutes. Une durée éclair pour un clip mais bien longue pour les automobilistes bloqués et les autorités qui ont par ailleurs noté que certaines voitures utilisées pour le tournage étaient munies de fausses plaques. Si les avis sont partagés sur les réseaux sociaux, le syndicat de police UNSA évoque une "autorité de l'état bafouée."

 

Les propriétaires des voitures seront convoqués dans la semaine du 10 avril, tout comme Sofiane qui devra s'expliquer devant les autorités.

 


Crédits photos : Shuther Kane Films  

+ de Sofiane sur Mouv'

 

 

/ le 11 avril 2017

Commentaires