Sofiane sort libre du tribunal mais...

/ le 05 mai 2017
Sofiane sort libre du tribunal mais...
Sofiane est soulagé pour un temps, il n'a pas été condamné par le tribunal de Bobigny suite au tournage du clip de "Pégase".

Nos collègues de France Bleu rapportent que l'avocat de Sofiane, Steeve Ruben, a décelé un vice de procédure à l'encontre de Sofiane lors de son interpellation.

À la sortie du tribunal de Bobigny (93), l'avocat a déclaré au micro de France Bleu :

L'enquête a été diligentée vers lui, ils ont tout mis en oeuvre pour cela, il lui ont fait vivre 48 heures de garde à vue, c'est très bouleversant pour ce garçon qui n'a jamais été incarcéré de sa vie et qui est père de famille.



Sofiane était jugé pour entrave à la circulation suite au tournage non autorisé du clip de Pégase dans la cité des 3000 d'Aulnay-sous-Bois le 24 avril 2017, détention d'une arme et de stupéfiants. Lors de l'interpellation de Sofiane à son domicile le 02 mai 2017, les policiers ont oublié de mentionner sur le procès verbal que l'intervention et la perquisition se déroulaient dans le cadre du flagrant délit.

Une erreur qui n'a pas échappeé à l'avocat de Sofiane qui a déclaré :

C'est une victoire de la justice [...] il y a des règles qui doivent être respectées.



 

L'artiste doit cependant être à nouveau confronté à la justice le 13 juin 2017 pour une nouvelle affaire d'entrave à la circulation durant le tournage du clip de Toka.

[Source France Bleu]

 


Crédit photo : Daymolition

+ de Sofiane sur Mouv'

 

 

 

/ le 05 mai 2017

Commentaires