Snapchat, nouvelle plateforme porno ?

/ le 24 novembre 2014
Snapchat, nouvelle plateforme porno ?
Snapchat a lancé il y a quelques jours une nouvelle fonctionnalité : Snapcash. Elle permet d'effectuer un virement d'argent très rapide grâce à un simple texto. Un nouveau pas vers la dématérialisation de l'économie qui inquiète : la plateforme est, en effet, loin d'être infaillible.

 

Vous êtes avec un ami qui vous doit de l'argent ? Avec Snapcash, pas besoin d'aller dans un distributeur et de faire de la monnaie. Avec un simple texto, il peut vous rembourser les 15 euros qu'il vous doit. Snapcash est un nouveau service de paiement, lancé il y a quelques jours par Snapchat. Une avancée qui pose plusieurs questions. 


Le problème de la sécurité 

Snapchat n'est pas une plateforme infaillible. Après plusieurs piratages, beaucoup de photos, que les utilisateurs pensaient perdues et effacées à chaque envoi, sont réapparues, parfois pour le plus grand malheur des utilisateurs. Ici, on parle d'argent et de coordonnées bancaires, le dossier est donc sensible. Snapcash s'appuie sur une plateforme fournie par Square qui s'occupe également de la sécurité. En bref, aucune coordonnée bancaire n'est stockée sur Snapchat.

Le service est pour le moment disponible uniquement aux Etats-Unis. Seuls les plus de 18 ans peuvent l'utiliser. Il suffit d'indiquer ses coordonnées bancaires, d'entrer la somme que l'on veut transférer (il faut une confirmation pour éviter les erreurs). Reste à appuyer sur la touche "$" et le tour est joué. L'utilisateur a 24 heures pour faire opposition. 

Le monde du porno est inquiet 

L'industrie du porno surveille attentivement l'évolution du succès de l'application. On sait que Snapchat est souvent utilisé pour envoyer des photos osées ou coquines. Le fait qu'elle s'autodétruit automatiquement rassure surement celui ou celle qui envoie le message. Problème : impossible jusqu'ici de se faire rémunérer par ses followers. Snapcash ouvre la porte.

Comme le relève le site américain MotherBoard, Snapchat est peut-être en train de "monétiser le porno amateur". Désormais, rien de plus facile, grâce à Snapcash de mettre en ligne des annonces du type "Vous voulez voir mes fesses ? Envoyez 15$ !" Et là où s'inquiète le monde du porno, c'est que les contenus échangés seront forcément exclusifs puisque les images s'effacent automatiquement. Ou alors c'est que le site a été piraté, ce qui ferait fuir une grande partie des utilisateurs. 

Snapcash ouvre la voie à la monétisation du porno / CC Flickr Mushman1970

Facebook va réagir 

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, surveille lui aussi cette nouvelle fonctionnalité. Pour ne pas prendre de retard, il a recruté David Marcus, l'ancien directeur de PayPal, autre plateforme de paiement en ligne. Un service similaire devait être lancé dans les mois à venir sur Facebook. Mais avec cette arrivée de Snapcash, le temps presse et la mise en ligne pourrait être considérablement avancée.

/ le 24 novembre 2014

Commentaires