Smartphone dans la rue : la mort au bout des doigts

Par Sébastien Sabiron / le 24 mai 2016
La mort au bout des doigts
Il n'y a pas qu'au volant que l'utilisation du smartphone est dangereuse. Selon une étude GMF-Opinionway, un jeune sur cinq qui téléphone en marchant a déjà failli être renversé par une voiture.

Vous marchez dans la rue en fouillant dans l'historique de vos SMS pour trouver l'adresse et le digicode de vos potes. Vous en profitez pour checker le dernier snap de Justin Bieber (soyons fous). Vous ne marchez pas vite et pourtant, paf ! Un lampadaire incrusté dans le front. 

Film interactif 360° sur les méfaits du smartphone en marchant.


Si vous-vous reconnaissez dans cette description, vous n'êtes pas seul(e). Selon une étude Opinionway commandée par la compagnie d'assurances GMF, 77% des français utilisent leur téléphone en marchant.

Une habitude encore plus répandue chez les plus jeunes : 92% des 18/24 ans envoient ou lisent des SMS en marchant.

GMF / Opinionway



Si la plupart des sondés s'estiment particulièrement attentifs à l'environnement urbain, aux véhicules et aux autres piétons, un quart d'entre eux reconnaissent avoir déjà heurté un piéton, 17% d'entre eux du mobilier urbain (banc, abribus) et 16% des personnes interrogées se sont déjà payé un poteau.

Encore plus inquiétant : 19% des 25-34 ans et 13% des 18-24 ans déclarent s’être déjà fait renverser par un véhicule.
   

                                                                  © GMF / Opinionway 


Dernier enseignement de cette étude : si 78% des sondés sont conscients qu'utiliser un smartphone dans la rue représente un danger, les digital natives semblent en douter. Ils ne sont que 65% des 18-24 à juger que cette pratique est dangereuse.

Alors en attendant les écrans de smartphone greffés dans la rétine, décrochez un peu quand vous marchez dans la rue. Vous verrez, c'est sympa.

 


 

Image d'illustration : CC Flickr Conor Lawless / Jorge Gonzalez

Par Sébastien Sabiron / le 24 mai 2016

Commentaires