Si tu cliques ici, c'est grâce à lui

/ le 04 juillet 2013
Si tu cliques ici, c'est grâce à lui
Il s'appelait Douglas Engelbart et je suis prêt à parier que vous ne le connaissiez pas. Pourtant vous vous servez de son invention tous les jours. Le père de la souris informatique est mort à un âge où ma grand-mère continue de galérer avec son téléphone sans fil.

 

La grande faucheuse lui a cliqué dessus et l'a fait glisser dans la corbeille. Douglas C. Engelbart avait 88 ans, lorsqu'il s'est éteint hier, en Californie, mais 44 de moins quand il a présenté au monde éberlué sa souris informatique. Un étonnant pavé en bois orné d'un petit bouton rouge dans un coin.

 

La souris de Douglas C. Engelbart, modèle 1968

 

Et à l'époque, c'était vraiment "une révolution". Le mulot et son curseur ont traversé les décennies en évoluant perpétuellement : apparition d'un deuxième bouton puis d'une molette, disparition de la boule que nous avons tous perdu un jour sous un canapé, puis création de la souris digitale qui clique n'importe quand et surtout quand on n'avait rien demandé.

 

Démo de la souris originelle par Douglas C Engelbart, le 9 décembre 1968

 

Douglas C. Engelbert était né dans l'Oregon. Il avait rejoint l'institut de recherches de l'université de Stanford, au sein de laquelle il travaillait sur les systèmes de visio-conférence et de courrier électronique. Il avait fait breveté sa souris en 1970, deux ans après sa présentation, et en avait tiré 40.000 dollars en revendant sa licence à Apple.

/ le 04 juillet 2013

Commentaires