Sheldon Cooper exclu du territoire chinois

Par Augustin Arrivé / le 29 avril 2014
Sheldon Cooper exclu du territoire chinois
Le gouvernement chinois vient d'interdire la diffusion de la sitcom "The Big Bang Theory" en plein milieu de la septième saison. Le programme était déjà invisible à la télévision mais avait trouvé refuge sur les plates-formes de VOD, censurées à leur tour.

 

Les aventures de Leonard, Penny et leurs amis serait-elles éminemment subversives ? Elles le sont en tout cas suffisamment pour attirer les foudres de Pékin. Pas question de laisser les masses populaires s'amuser au contact de Sheldon Cooper. Les canaux sont coupés. Depuis vendredi, le site de VOD Sohu-TV, qui diffusait The Big Bang Theory depuis l'origine et s'enorgueillait de 1,3 milliard de vues, a dû purger son catalogue.

 

Quand Sheldon tente de parler mandarin, "The Big Bang Theory", S01E17 © CBS, 2008

 

La sanction s'applique également à d'autres plates-formes semblables, comme Youku.com. Le Quotidien du Peuple, organe de presse officiel relayé par Le Monde, laisse une explication vaseuse, suffisamment floue pour qu'on n'y comprenne pas grand chose :

L'objectif est de renforcer la bonne supervision et l'édification d'un environnement de l'Internet sain et civilisé, d'éviter que les programmes télévisés sur l'Internet avec des contenus vulgaires, ultra-violents et obscènes aient une mauvaise influence sur la société.


 

Obscène, l'asexué Sheldon ? On peine à le croire. NCIS, The Practice ou The Good Wife ont droit au même traitement. En tout, ce sont une dizaine de feuilletons qui sont ainsi bannis de Chine, suite logique d'une politique de censure du web lancée par le président Xi Jinping à son arrivée au pouvoir l'an dernier.

 

La Chine et la censure des réseaux sociaux © Reportage France 24, 2013

 

Dans un pays qui filtre Facebook et brille par son opacité, l'information ne surprend presque plus. On peut toutefois s'étonner que cette décision arrive si tard, après déjà plusieurs saisons diffusées. Les fans chinois vont forcément vouloir regarder les nouveaux épisodes, et ils trouveront probablement un moyen illégal de se les procurer.

Autre absurdité : des séries a priori bien plus polémiques ne connaissent pas ces problèmes. L'ambassadeur chinois aux Etats-Unis a même vanté le réalisme de House of Cards (dont la deuxième saison traite pourtant d'un conflit diplomatique entre Washington et Pékin). Frank Underwood n'a pas de souci à se faire. 

 

Tout va bien pour Weibo, le Twitter chinois. La preuve par ici.

 


 

Photo de couverture : photo promo The Big Bang Theory © CBS

 

Par Augustin Arrivé / le 29 avril 2014

Commentaires