Serious games : gamers en costard cravate

/ le 05 juin 2013
Serious games : gamers en costard cravate
Avec les "serious games", le jeu vidéo s'invite au bureau. Ou comment motiver ses troupes de manière ludique. C'est le thème du salon E-Virtuose jusqu'à mercredi soir à Valenciennes. Le solitaire a du souci à se faire...

 

"Clique à droite pour séduire le client", "trouve l'amiante cachée dans cette image", "répond aux questions du recruteur"... Apprendre en s'amusant, rien de très novateur, sauf que cette fois-ci, le jeu s'adresse aux adultes. En quelques années, les serious games ont envahi le monde de l'entreprise. Quasiment toutes les sociétés du CAC 40 s'en servent pour le recrutement et la formation.

Renault en jeu vidéo © Daesign

Mais comme tout le monde ne s'appelle pas Renault, le marché des serious games reste essentiellement cantonné aux très grosses boîtes qui ont les moyens de s'en offrir (80 000 euros environ pour un bon serious game de formation). C'est l'un des (en)jeux du colloque international E-virtuoses à Valenciennes dans le Nord

Retrouvez ici le reportage de Soline Demestre autour du jeu "J'apprends,j'entreprends" par interaction game

Reportage de Soline Demestre

Si vous souhaitez vous lancer dans les jeux (sérieux) pour adultes, E-Virtuoses continue mercredi. Demandez le programme.

 

/ le 05 juin 2013

Commentaires